L’ÉPREUVE, Livre tome 1

l'épreuve tome 1Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les coureurs parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.

● Titre : L’Epreuve
● Auteur : James Dashner
● Genres : Dystopie / Post-Apocalyptique / Science-Fiction
● Numéro : Tome 1 : Le Labyrinthe
● Nombre de pages : 404 pages
● Edition : Pocket Jeunesse
● Prix broché : 18€50



 CRITIQUE PRESSE

« Sur une écriture pourtant commune, James Dashner fait montre d’une grande habileté narrative, alors même qu’il ne travaille qu’avec quelques éléments clos et surtout, pas franchement neufs. »
– Ricochet-jeunes.org



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, James Dashner
James Smith Dashner est l’auteur de livres de fantasy jeunesse et de romans pour adultes. Il est diplômé de l’université Brigham Young (Brigham Young University). Marié et père de quatre enfants, il habite à South Jordan City, dans le Utah.



◆ MON AVIS ◆

Et BAM c’est le coup de foudre. Dès les premières pages, on plonge au coeur d’une histoire dystopique. Une cinquantaine de garçons s’est retrouvée, sans en connaître la cause, dans ce qu’il appelle le Bloc, la zone au milieu d’un immense Labyrinthe qui ne semble pas avoir de sortie. En effet, des garçons parcourent en vain ce dédale dès les premières lueurs du jour jusqu’au couché du soleil. A la nuit tombée, des gigantesques portes referment le Labyrinthe et des créatures d’acier appelées Griffeurs, prennent possession du Labyrinthe. Thomas est un jeune homme comme un autre, pourtant, lorsqu’il arrive dans ce Bloc, ses souvenirs semblent s’être effacés, tout comme ceux des autres Blocards — les garçons du Bloc. Oui au niveau du vocabulaire cela devient un peu compliqué (pour les amoureux de la trilogie loin de là !), c’est pour cela que je ne vais pas vous donner des mots qui nécessitent une explication..

James Dashner, au talent immense, ne nous laisse aucun répis pour entrer dans le livre : on plonge littéralement dans la lecture, impossible de sortir du pavé. Pourtant l’écriture est simple, fluide, légère mais Dashner ajoute toujours le petit truc très intriguant. Une telle imagination ! Et Dashner fait en sorte qu’on apprenne au fur et à mesure des informations sur le Labyrinthe et son Bloc. Jamais tout d’un coup et on l’en remercie.

Oublions un peu l’univers dystopique : en plus d’une incroyable facilité à s’exprimer, James Dashner a une très belle plume. Les phrases sont soignés, les descriptions sont assez précises. Le point de vue interne — mais à la troisième personne — est bénéfique au roman, dans la mesure où il y a toujours une part de flou dû à l’ignorance dans laquelle baigne le personnage principal, Thomas. Cela me pose parfois problème de n’avoir qu’un point de vue, mais Dashner le fait avec une telle… splendeur ! On ne peut que l’admirer pour cette qualité. Et puis ce côté mystérieux, étrange, intriguant… On n’arrive plus à s’arrêter de lire ! Un chapitre, deux chapitres, trois chapitres, on les enchaîne sans jamais être lassé ou perdu. C’est vraiment un bon point pour le roman.

En bref, Le Labyrinthe est le premier tome d’une trilogie qui est en train de devenir connue et appréciée d’un large public grâce à la magnifique adaptation cinématographique qui est plutôt fidèle (ou presque) au roman. Cette trilogie est très intéressante car on découvre un nouvel univers, celui de la dystopie de James Dashner. Bien que le tome 1 soit légèrement indépendant des autres, la toute fin est une bonne transition vers la suite. Un véritable coup de coeur, autant pour l’auteur que pour sa trilogie.

◆ Note : ★★★★



EXTRAITS

« Ça fait drôle d’éprouver le mal du pays alors qu’on ne se rappelle même pas d’où on vient. Mais je ne supporte plus d’être ici. Je voudrais rentrer chez moi. Où que ce soit, quelle que soit ma famille. Je voudrais me souvenir. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« On ne devrait jamais s’en vouloir de pleurer. Jamais. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’ÉPREUVE, Livre tome 1

  1. Un premier tome que j’ai voulu lire avant l’adaptation et je n’ai pas été déçue!! J’ai adoré!! Ce livre est un véritable page-turner, comme Thomas on veut comprendre ce qui se passe, pourquoi tout ça, qui est derrière le labirynthe, etc … On ne peut que se jeter sur la suite!! 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s