THE MORTAL INSTRUMENTS, Livre tome 1

the mortal instruments tome 1Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.



● Titre : The Mortal Instruments
● Auteur : Cassandra Clare
● Genres : Aventure / Young-Adult / Urban-Fantasy
● Numéro : Tome 1 : La Cité des Ténèbres
● Nombre de pages : 570 pages
● Edition : Pocket Jeunesse
● Prix broché : 18€15



 CRITIQUES PRESSE

« Je vous préviens, cette saga va devenir une drogue ! Exaltante, toujours pleine de rebondissements, elle mêle sentiments dévastateurs, amitiés, humour, le tout dans une ambiance sombre, mystérieuse et fantastique. A mon humble avis, le cocktail parfait ! Dernier conseil: prenez le tome 2… »
– Fnac



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Cassandra Clare
Auteure fantasy, Judith Rumlet, connue sous son nom de plume comme Cassandra Clare, est née de parents américains à Téhéran. Son père est professeur dans une école de commerce et auteur, son grand père maternel était le producteur de films Max Rosenberg. Enfant, Judith Rumlet a beaucoup voyagé, notamment en Suisse, en Angleterre et en France. Elle retourne à Los Angeles pour ses années de lycée. Journaliste, elle passe son temps entre New York et la Californie, où elle travaille pour plusieurs magazines dont The Hollywood Reporter. À Los Angeles, Judith Rumlet commence à écrire des fanfictions sous le nom de Cassandra Clare, dont certaines connaissent un certain succès : The Draco Trilogy (2000-2006), basée sur la série Harry Potter, ainsi que The Very Secret Diaries (2000-2001), basé sur Le Seigneur des anneaux. En 2004, Cassandra Clare commence à travailler sur la série The Mortal Instruments, dont le premier livre sort en 2007. La série sera rééditée en 2013, avec la sortie de l’adaptation cinématographique du premier roman, La Cité des ténèbres. Depuis 2006, elle se consacre entièrement à l’écriture. Elle vit à Amherst en Massachusetts avec son mari, Joshua Lewis.



◆ MON AVIS ◆

J’ai découvert cette magnifique saga grâce à l’adaptation cinématographique du premier tome. J’avais adoré l’univers du film, avec ce côté ténèbres et démons. Cela m’a tout de suite plus et j’ai toujours eu à l’oeil la saga littéraire. Malheureusement le prix me posait quelque peu problème. Mais j’ai finis par succomber face à ces superbes couvertures. Et par là je veux bien sûr parler du côté étrange qui s’en dégage.

Passons. Ce qui m’a aussi motivé ce sont les différents avis positifs qu’ont donnés des chroniqueurs littéraires. La saga semblait faite pour moi : urban fantasy ? J’aime. Côté un peu dark ? J’aime. Des démons ? J’adore ! Oui ne cherchez pas à me comprendre… Bref. quand j’ai eu le premier tome entre les mains, je n’ai pas pu résister à l’envie de le commencer.

Dès les premières pages, l’univers mystérieux et étrange suggéré, déjà, par le titre, est très clairement présent ici. Clary, l’héroïne, voit défiler devant ses yeux des événements qu’elle ne comprend pas. L’auteur insiste beaucoup sur ces mystères, en nous décrivant avec précisions ce que voit notre héroïne.Et ce n’est pas pour me déplaire, moi qui aime tant tous les petits et insignifiants détails ! Et puis le décor alentour est très bien implanté. Ainsi, l’auteur ne nous perd pas et on avance dans le roman sans difficultés. J’ai immédiatement adoré l’univers des Shadowhunters (en français cela donne les Chasseurs d’Ombres, mais bien moins « classe », vous me l’accorderez). Comme vous l’aurez compris, ces personnes chassent les « ombres », les démons si vous préférez. Et j’ai adoré la facilité avec laquelle Cassandra Clare implante cet univers — lequel est si vaste, et montre ainsi l’étendue des talents de cet auteur ! Elle a su nous captiver et nous faire plonger dans ce monde invisible pour les simples mortels. Cela est sûr : l’imagination de Cassandra Clare est débordante, et l’auteur ne cesse de nous surprendre !

Pour en revenir à l’histoire, c’est simple : Clary va accidentellement ouvrir les portes d’un univers auquel elle appartient sans le savoir. Elle va faire la rencontre d’autres Chasseurs d’Ombres qui vont l’entraîner dans une guerre contre les démons. J’ai assez apprécié le personne de Clary, car elle est simple et ne se prend jamais (bon PRESQUE jamais) la tête. Bien qu’elle soit parfois agaçante, elle nous permet d’en apprendre un peu plus sur l’intrigue principal. Par ailleurs, bien que nous découvrions chaque chose en même temps que Clary, des petits indices semblent dissimuler dans les paragraphes. Du moins est-ce l’impression que j’ai eue. Et j’aime beaucoup car, en plus de nous tenir en haleine jusqu’à clore le chapitre, ces petits indices nous font réfléchir. Mais bon, au final, ce n’est que rarement ce à quoi on s’attendait. Et c’est ce que j’aime chez Cassandra Clare : l’étonnement qu’elle suscite par les découvertes de Clary.

De plus, dans l’histoire elle-même, les personnages sont très creusés, même si certains restent mystérieux. Et puis parlons de l’humour des personnages ! J’adore ! Juste la dose qu’il faut et puis, parfois, c’est vraiment très drôle. Je trouve que cela apporte une touche de légèreté à ce tome mystérieux et sombre. Par ailleurs, la fin du tome m’a vraiment poussée à acheter le deuxième. Trop de mystères pour mon esprit si curieux !

En bref, je suis plutôt contente de mon achat. Ce premier tome pose les bases d’une saga littéraire qui semble très intéressante. L’univers m’a tout de suite plu, et je compte bien lire tous les dérivés de The Mortal Instruments portant ce thème des Chasseurs d’Ombres. Bien loin d’être le meilleur de la saga, celui-ci nous fait plonger tout en douceur dans le monde sorti tout droit de l’imagination de Cassandra Clare.

◆ Note : ★★★★☆ ◆



EXTRAIT

« Ceci n’est pas un être humain, petite fille. Ça ressemble à un être humain, ça parle comme un être humain, et peut-être même que ça saigne comme un être humain. Mais en réalité il s’agit d’un monstre. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour THE MORTAL INSTRUMENTS, Livre tome 1

  1. J’avais un avis assez mitigé sur ce premier tome … J »y avais trouvé beaucoup de facilités et des situations qui ne me paraissais pas assez crédible … Puis j’ai fini par me prendre au jeu et au final les 6 tomes y sont passé! ^^ C’est un bel univers et on s’attache vite aux personnages qui sont assez diversifiés pour avoir leur propre personnalité!

    J'aime

  2. Steven dit :

    Comme toi, c’est grace au film que j’ai découvert cette saga. Pourtant je n’ai pas vraiment apprécié ce premier tome. Jace est imbuvable et la fin un peu trop irréelle.
    Heureusement la suite ne cesse de m’epater.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s