ENNEMIS, Livre tome 1

ennemis tome 1A Londres, une étrange maladie a transformé les adultes en morts-vivants. Plus aucun endroit n’est sûr dans la ville pour les enfants. Des clans se forment comme celui du supermarché Waitrose mené par Arran. Un jour, quelqu’un vient les avertir de l’existence d’un autre abri à Buckingham Palace. C’est l’épreuve de la dernière chance. Les enfants traversent tout Londres pour fuir le danger.


● Titre : Ennemis
● Auteur : Charlie Higson
● Genres : Science-Fiction / Post-Apocalyptique
● Nombre de pages : 478 pages
● Numéro : Tome 1 : Ennemis
● Edition : Pocket Jeunesse
● Prix broché : 17€50



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Charlie Higson
Écrivain, producteur et comédien, Charles Higson s’est notamment fait remarquer au début des années 1990 dans la série humoristique de la BBC The Fast Show. À partir de 1992, il publie des polars mêlant réalisme social et humour grinçant. Outre Le Roi des fourmis, il a signé les romans noirs : Le Secret du bonheur (Payot, 1999 ; rééd. Pocket), Tournée générale (Fleuve noir, 2001), dans la collection Thriller, Le Roi des fourmis (éditions du Rocher, 2006) et L’Encombrant Mister Kitchen ( éditions du Rocher, 2008).



◆ MON AVIS ◆

Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, j’ai su qu’il était fait pour moi. Ce qui m’a plu de première abord c’est sa couverture. Un enfant dans une rue déserte, avec les monuments de Londres en arrière-plan. Et il faut bien avouer que le « Ils vont vous traqué jusque dans votre lit » est assez intriguant ! Le résumé étant, de plus, accrocheur, dur de passer à côté de ce bouquin !

L’histoire est celle d’un groupe d’enfants à Londres. Vous me direz, rien de plus banal. Mais comme tout roman post-apocalyptique qui se respecte, il y a eu une apocalypse. Et celle-ci est de taille : c’est une maladie qui a emporté les personnes de plus de 14 ans vers une transformation en morts-vivants. Vous trouvez cela écœurant ? Moi, j’adore ! Et puis, lorsque l’on regarde The Walking Dead, ce genre de livre est génial ! Les enfants doivent donc s’organiser : se regrouper pour repartir de zéro et apprendre à vivre dans un tel monde. Mais ils ont du mal à être des enfants dans un monde d’adulte. Ils essaient de survivre, à leurs risques et périls.

Un roman post-apocalyptique, des zombies, des adolescents qui doivent apprendre à survivre, du danger… Que demander de plus ? Ce bouquin a vite fini avec ses petits copains chez moi. Dès les premières pages, on est propulsé dans un monde où tout ce qui fait que la vie est normal est bousculé. L’auteur a de l’imagination c’est certain, mais aussi un grand talent ! Parvenir à faire plonger le lecteur dans un monde post-apocalyptique n’est pas facile ! Et pourtant, monsieur Higson l’a fait ! On pourrait même croire que c’est facile à faire, tant c’est bien réalisé. On découvre immédiatement le contexte et l’histoire, ce qui a pour conséquence d’éveiller notre curiosité !

Ce premier tome promet beaucoup pour sa suite ! L’auteur écrit vraiment bien ! Les scènes qu’il imagine sont très bien détaillés et on est propulsé à Londres, au côté de ces enfants. Higson amène aussi son lecteur à réfléchir à tout cela : les adolescents doivent devenir des adultes s’ils veulent survivre dans ce nouveau monde. Ils se mettent à réfléchir à des sujets tels que l’agriculture, la cuisine ou encore le combat alors qu’ils ont moins de 14 ans ! Malgré les difficultés, ils se créent un semblant de vie. Cependant, au-delà du grand combat mené contre les morts-vivants, c’est aussi un combat entre eux qu’ils se livrent. S’organiser n’est pas facile et certains enfants sont en désaccord avec les autres. J’ai beaucoup aimé cet aspect du livre. Les enfants doivent penser comme des adultes et y parviennent malgré tout.

Malgré l’ambiance assez sombre de ce tome, l’auteur a su rajouter une touche de douceur et de légèreté grâce aux sentiments et à l’humour des personnages. Certaines amitiés se forgent, d’autres se brisent et au final, on pourrait penser que les enfants mènent une vie normale ! Et puis, on retombe rapidement dans un monde post-apocalyptique avec une lutte contre les morts-vivants… Et c’est cela qui est super dans ce livre ! Une bonne dose de combat, puis une once de douceur et rebelote ! On éprouve toute sorte d’émotions dans ce premier tome ! De la tristesse en passant par l’angoisse… un sacré talent, ce Charlie Higson !

En bref, un premier tome qui démarre en beauté une saga littéraire très prometteuse. J’ai hâte de poursuivre ma lecture de cette saga ! Je recommande donc ce livre à ceux qui aiment la SF post-apocalyptique au sommet de son art ! Un très bon tome.

◆ Note : ★★★★★ ◆



EXTRAITS

« Pas bizarre, différent, nuança le Kid. Mon grand-père disait toujours que j’étais moitié génial, moitié débile, moitié maboul. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« C’est fou, pensa-t-il en s’enfonçant dans l’obscurité, comme on a toujours tendance a penser que la mort c’est pour les autres. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour ENNEMIS, Livre tome 1

  1. C.K. Sith dit :

    J’ai adoré le tome 1, et il me tarde de commencer le tome 2 ! Comme tu le dis si bien, Charlie Higson écrit de façon si fluide, qu’on en parvient à oublier qu’il s’agit d’enfants … Un premier tome très prometteur !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s