QUI ES-TU ALASKA ?, Livre

qui es-tu alaskaMiles Halter a seize ans mais n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l’insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.



● Titre : Qui es-tu Alaska ?
● Auteur : John Green
● Genres : Young-Adult / Jeunesse
● Nombre de pages : 416 pages
● Edition : Gallimard Jeunesse
● Prix broché : 15€00
● Prix poche : 7€75



 CRITIQUES PRESSE

« On aime ! Ce roman séduira tous les amateurs d’émotions fortes et d’histoires sans fard. »
– Je Bouquine

« Pas de demi-mesure dans ce roman miroir de l’adolescence : que du vrai, du vif, du tranchant pour décrire Miles et ses amis. »
– Ricochet-jeunes



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, John Green
John Green a grandi en Floride avant de partir pour l’Alabama, en internat. Diplômé de l’université, il a travaillé pendant six mois comme aumônier étudiant dans un hôpital pour enfants. Il a ensuite vécu quelques années à Chicago, où il a été critique littéraire et présentateur radio. Il vit aujourd’hui à Indianapolis. 



◆ MON AVIS ◆

John Green… John Green… John Green. Il est mon auteur préféré et je me sentais comme obligée de lire tous ses livres. Comme celui-là était le suivant, je l’ai donc commencé. Je l’ai acheté en version de poche mais la couverture que je vous ai mise plus haut est celle de l’édition broché qui est, je trouve, magnifique. On reconnaît bien le thème évoqué une fin les dernières pages dévorées même si la couverture reste intrigante avant de commencer notre lecture. Mais cette couverture noire avec cette fleur est vraiment sublime !

Dès les premières pages et pour ceux qui auraient déjà lu des livres de cet auteur, on reconnaît immédiatement la plume de John Green : douce, agréable, parfois direct mais toujours aussi belle et précise. Cet auteur sait nous faire ressentir les choses. Il nous manipule, en quelques sortes, et nous entraîne avec lui dans une histoire unique et qui ravit bon nombre de personnes ! Et cette histoire, c’est celle de Miles Halter, jeune homme de 16 ans qui va entrer à l’université. C’est là où il va apprendre les leçons de la vie. Entre aimer, se faire des amis, et transgresser les règles de l’université, Miles va devoir trouver sa place au sein de son nouvel établissement scolaire. Et la rencontre avec une mystérieuse Alaska Young ne va rien arranger : Miles veut apprendre à la connaître mais il est difficile de faire parler Alaska sur sa vie. Et donc, la question qu’aimerait poser Miles à Alaska est celle-ci : « Qui es-tu Alaska ? ». Une phrase éponyme toute simple et qui, pourtant, est d’une importance capitale dans ce sublime pavé de 416 pages.

Tout d’abord, c’est du John Green. Il ne faut pas s’attendre à une simple histoire, non, il faut s’attendre à des péripéties de la vie, à des rebondissements, à des phrases marquantes qui resteront à jamais gravées dans notre esprit pour nous faire réfléchir, à des adolescents qui font tout et n’importe quoi. En bref, il faut s’attendre à du John Green. L’un des autres thèmes principaux du roman est celle des dernières paroles de personnes célèbres. En effet, le personnage principal du roman, Miles, a une passion assez unique en son genre : celle des dernières paroles. Comme l’explique John Green à la fin du roman, c’est aussi et surtout SA passion à lui. Donc, Miles a cette passion et c’est celle-ci qui lui permet de mieux comprendre la vie car il pense ne pas avoir réellement vécu. Les dernières paroles phares du livre sont celles de Rabelais : « Je pars en quête d’un grand Peut-Etre ». Ainsi, Miles veut vivre sa vie. Et c’est par cette occasion que John Green va nous enseigner sa version de ce qu’est la vie. Il nous fait réfléchir, ce monsieur, dans tous ses livres !

On se prend très vite d’affections pour Miles. Déjà, le roman est écrit à la première personne ce qui facilite notre affection. De plus, Miles nous fait part de ses jolies pensées. Il est très facile de lire un livre de John Green car l’écriture est simple, compréhensible et l’auteur mélange à la fois leçons de vie et histoire originale d’adolescents. Bien que le livre soit ouvert à un large public, il reste tout de même adressé à des adolescents de l’âge de Miles. Même si c’est la version de John Green, cela permet aux adolescents de réfléchir sur la vie et de leur montrer qu’il ne faut pas hésiter à profiter de la vie avant que l’âge adulte n’arrive et que l’on ne puisse plus faire certaines choses.

L’humour a aussi sa grande place dans le roman ce qui ajoute cette touche de légèreté dans l’ensemble du roman. Et comme il y a toujours des rebondissements dans les livres de John Green, ceux qui ont déjà lu l’auteur imaginent des tas de scénarios possibles mais ce n’est que très rarement ce qu’il se passe réellement ! C’est à ce moment précis qu’on se rend compte à quel point nous avons plongé dans le livre pour ne point en sortir ! Et une après-midi plus tard, on ferme le livre et on est bien étonné d’avoir fini si vite ! D’ailleurs, la fin est très belle et c’est souvent à ce moment-là que nos petites larmes décident de pointer le bout de leur nez ! C’est du vécu bien sûr.

En bref, c’est un roman que je recommande fortement à ceux qui aiment ce genre de livres. Autant par sa magnifique plume que par sa justesse des mots, John Green a su faire de son roman une histoire unique et qui nous apprend les choses simples et complexes de la vie.

◆ Note : ★★★★★ ◆



EXTRAITS

« Vous fumez par plaisir. Moi, c’est pour mourir. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« Ma peur, la voilà, j’ai perdu quelque chose d’important que je ne peux pas retrouver alors que j’en ai besoin. C’est la peur du type qui a perdu ses lunettes et à qui l’opticien annonce qu’il n’y en a plus une seule paire dans le monde entier, qu’il devra faire sans dorénavant. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s