LE LABYRINTHE, Film numéro 1

le labyrintheQuand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper.


● Titre : Le Labyrinthe
● Titre original :
The Maze Runner
● Réalisation :
Wes Ball
● Scénario :
Noah Oppenheim et James Dashner d’après son roman Le Labyrinthe
● Pays d’origine : Etats-Unis
● Casting :
Dylan O’Brien (Thomas)
_______
Kaya Scodelario (Teresa)
_______
Thomas Sangster (Newt)
_______Ki-Hong Lee (Minho)
● Genre :
Science-Fiction
● Numéro : 
Film 1
● Date de sortie en France :
15 octobre 2014
● Durée :
1h54
● Prix dvd :
10€50



 BANDE ANNONCE, VF



 ANECDOTES DE TOURNAGE

Les jeunes comédiens ont préparé leur rôle à la dure ! Wes Ball leur fit en effet vivre une expérience inoubliable, en les envoyant en stage de survie. Le producteur Wyck Godfrey commente : « Je pense que cette expérience a permis aux acteurs de forger des liens semblables à ceux qui unissent les personnages du livre ». Un soir, alors qu’ils dormaient à la belle étoile, les futurs protagonistes du film furent surpris par un violent orage dont ils se souviendront…

Serpents venimeux, crotales et vipères cuivrées, insectes, moustiques, taons, etc. L’équipe du tournage comme les acteurs ont eu quelques difficultés avec nos amis les bêtes ! Pour éviter les morsures, un professionnel des reptiles a été appelé par la production et a dû les déplacer dans un autre lieu pour une durée de trois semaines.



 CRITIQUES PRESSE

« Adapté d’une saga littéraire jeunesse à succès, ce blockbuster très malin privilégie la psychologie sur l’action. Impressionnant. »
– LeParisien

« Wes Ball prouve indéniablement son potentiel en créant un univers visuel élégant et en imprimant un rythme efficace à son récit. »
– LePoint



◆ MON AVIS ◆

Après avoir découvert qu’il allait y avoir une adaptation du tome éponyme de James Dashner, je ne pouvais pas passer à côté. C’est en partie car la trilogie littéraire est une dystopie que j’ai tenu absolument à aller voir l’adaptation cinématographique. Et ce fut à hauteur de mes espérances ! Ayant lu les livres auparavant, j’avais beaucoup d’attentes quant à ce film. Bien qu’il diffère sur certains points avec le roman, j’ai été très satisfaite du film ! Chose qui n’arrive pas souvent avec moi.

Avec un casting comme celui-ci, Wes Ball, le réalisateur, ne pouvait que nous faire apprécier les deux heures que duraient, approximativement, le film. En faisant décrocher le rôle de Thomas à un acteur que j’apprécie beaucoup pour son talent, Dylan O’Brien, je sentais que ce film allait me plaire. Il y a aussi Kaya Scodelario, dans le rôle de Teresa, qui, bien que je n’aie jamais vu la série, jouait dans Skins et beaucoup l’ont assez apprécié dans cette série. On peut, par ailleurs, cité aussi Thomas Brodie Sangster, qui s’est illustré dans Game of Thrones. Les autres acteurs ne sont que très peu connus, ce qui est un bon point, car on découvre de nouveaux acteurs, au talent tout aussi bien. En somme, un bon casting qui était très prometteur.

L’histoire, c’est celle de Thomas. Le roman commence lorsqu’il reprend conscience dans une boîte en fer, sans aucun souvenir. Rien. Pas même son nom. Quelques secondes plus tard, il atterrit au milieu d’un groupe de garçons, pour la plupart de son âge. Cela lui semble assez effrayant, et encore plus lorsqu’il découvre que les garçons et lui ne peuvent aller nulle part car ils sont encerclés par d’immenses murs. Thomas apprendra par la suite que, derrière ses murs — qui sont en réalité des portes — il y a un immense labyrinthe. Et pas un seul des garçons n’est parvenu à trouver la sortie, pour que tous s’en échappe. Et ce depuis 3 ans. Par ailleurs, Thomas se sent lier, d’une manière ou d’une autre, aux créateurs du labyrinthe. Il rêve d’une organisation appelée W.C.K.D. Pour ne pas trop en dire, je rajouterais juste un petit détail : quelques jours après l’arrivée de Thomas, une jeune fille entre dans ce que les garçons appellent le Bloc — l’endroit où ils vivent. Ensemble, les garçons et cette mystérieuse jeune fille vont essayer de trouver un moyen de sortir du labyrinthe.

Le scénario se base sur le livre éponyme, par son auteur James Dashner. Malgré quelques légères différences et notamment à la fin du film, Wes Ball nous offre ici une bonne adaptation cinématographique. Et d’ailleurs, elle envoie du lourd ! Avec des décors grandioses et majoritairement en plein air, ce film dystopique est l’un des meilleurs de son genre. Et il a effectivement de quoi. Des acteurs sérieux et qui montrent l’étendue de leurs talents, des scènes à couper le souffle, des images impressionnantes et, bien sûr, un scénario solide, le film a conquis son public. Pour les passionnés de la saga littéraire qui ont trouvé que le film ne correspondait pas assez à leur trilogie préférée, il faut tout de même avouer que ce film s’illustre face à ses petits voisins Hunger Games et Divergente. Et puis le fait que Le Labyrinthe se compose d’acteurs peu connus, on peut dire que ce film est avant tout fait pour être la fidèle adaptation de la trilogie de L’Epreuve par James Dashner. Par ailleurs, certaines répliques sont marquantes, et c’est ce qui rend ce film spécial. L’humour des livres est aussi présente dans les films, ce qui ajoute une touche de légèreté à l’ambiance angoissante dégagée par certaines scènes.

Si vous voulez connaître mon avis sur l’histoire en elle-même, cliquez ici, car cela évitera que je me répète pour ceux qui l’auraient déjà lu. Mais pour faire bref, l’histoire est très bien ficelée, et l’imagination de l’auteur est immense. Les personnages et le Bloc ont très bien été repris face à la caméra. Le choix des acteurs, mais aussi celui des décors, a été parfaitement fait, car tout est fait avec sérieux et cela nous fait passer un agréable moment !

En bref, un premier film qui montre les talents du réalisateur : quelqu’un de sérieux, et de très professionnel. On en attend donc beaucoup pour le second film à paraître sous peu. Mais on ne s’inquiète pas trop, car ce premier film permet au public d’avoir une certaine confiance en Wes Ball. Et puis, le casting est au top. Un très bon film.

◆ Note : ★★★★★ ◆

coup de coeur



EXTRAITS

« J’ai vraiment cru que t’avais le potentiel pour devenir un coureur. Mais c’était avant que tu te vautre. Super ta gamelle. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« Je crois qu’il est temps qu’on sache contre qui on se bat. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour LE LABYRINTHE, Film numéro 1

  1. C’est vrai que le film est bien réalisé et assez fidèle au livre dans l’ensemble, les acteurs sont vraiment merveilleux *-* Cependant, j’ai trouvé qu’il manquait vraiment des détails assez important et j’ai trouvé que les personnages sont assez différents du livre, par exemple Alby, je l’ai préféré dans le film alors que Minho c’est l’inverse (je l’ai trouvé assez froid dans le film). Il n’empêche j’ai vraiment adoré ce film ♥

    J'aime

    • Ah oui je suis d’accord ! Alby semble plus sympathique que dans le livre alors que Minho n’a pas du tout son humour ! C’est dommage je l’aimais tellement dans le livre ! Mais bon quand on oublie le livre on peut vraiment apprécier le film à sa juste valeur ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s