LE CYCLE DES CENTAURES, Livre tome 1

la terre des centauresNous sommes en 1887, en Melpothalie. Le monde est en guerre depuis La Grande Rage. Vingt-cinq longues années durant lesquelles les animaux se sont rebellés contre les hommes. Et cet affrontement se poursuit sans que les autorités puissent trouver une solution à cet état de violence. Le Docteur Becki, éminent spécialiste, pourrait être la clé d’un arrêt des hostilités, mais celui-ci a disparu. Son neveu, Samuel, jeune homme peu enclin aux aventures dangereuses, partira tout de même à sa recherche. Il va explorer une île, un Nouveau Monde, et faire une découverte qui pourrait changer le cours de la guerre.

EN PARTENARIAT avec les Editions Callisto ()

● Titre : Le Cycle des Centaures
● Auteur : Paul A. Garance
● Genres : Fantasy / Steampunk
● Numéro : Tome 1 : La Terre des Centaures
● Nombre de pages : 346 pages
● Edition : Callisto
● Prix broché : 18€00



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Paul A. Garance
Paul A. Garance est un écrivain. Webmestre de métier, il est auteur de scénarios pour court-métrage, de romans et d’albums, notamment dans le cadre du « Tandem Jeunesse », une initiative originale sur internet qui réunit auteurs et illustrateurs. La Terre des Centaures est son premier roman.



◆ MON AVIS ◆

Dans le cadre d’un partenariat avec Livraddict pour la chronique d’un livre, mon choix s’est automatiquement porté sur ce joli roman. J’avoue que la titre du tome 1, La Terre des Centaures, m’a rendue très curieuse. Etant fascinée par la mythologie grecque et ayant une passion infinie pour les chevaux, je n’ai pas hésité une seconde et me suis proposée pour ce partenariat. J’étais très contente de voir que j’avais été sélectionnée. Par manque de temps, j’ai passé du temps sur ce roman mais ce n’est pas l’envie qui manquait.

Pour commencer cette chronique, et comme à mon habitude, je vous parlerai de la couverture. Je la trouve très originale et unique en son genre. Et puis cela nous rend très curieux car il n’est pas fait mention des centaures sur la quatrième de couverture. Il me tardait donc d’ouvrir ce roman ! D’autant plus que je n’ai jamais lu de roman steampunk. Mais le côté fantasy qui semblait plané au-dessus de ce roman m’a immédiatement charmé.

Tout d’abord, ce premier roman d’une duologie raconte l’histoire de Samuel Becki. Un jeune bibliothécaire comme un autre, à première vue. Il vit au XIXème siècle en Melpothalie. Mais ce n’est pas un monde comme les autres : en effet, depuis la Grande Rage, les animaux se sont rebellés contre les hommes et leur livrent une guerre sans fin. Obligés de se protéger de leur agressivité, ils se terrent dans les villes et n’en sortent jamais. Pour en revenir à notre protagoniste, c’est le neveu du célèbre Docteur Becki. Mais celui-ci a disparu, alors qu’il pourrait avoir la clé qui ferait cesser la guerre. Samuel va donc devoir se lancer dans une aventure hors norme pour tenter de retrouver son oncle. Il va devoir sortir de sa chère ville pour se lancer à l’aveugle sur les traces du Docteur Becki. Et Samuel va alors faire des rencontres qui vont changer à jamais sa vie. Et peut-être l’Histoire.

Comme on le présuppose après lecture du résumé au dos du livre, on comprend que Samuel va faire la rencontre des centaures. Cela n’est pas un spoiler au roman, c’est donc pour cela que je me permets de vous en parler. Mais tout d’abord, quelques mots sur l’univers steampunk du roman : j’adore. Moi qui ne suit pas tellement attachée à des décors anciens, j’ai adoré l’univers de Paul A. Garance. La description est sans aucun doute le point fort de l’auteur. Plus on tourne les pages, plus on plonge dans un univers incroyable. Les décors typiques du XIXème siècle s’allient avec les quelques technologies créées par les humains pour vivre dans un monde où l’animal règne en maître. Par exemple, les voitures ont été supprimées et remplacées par un transport sur l’eau, alimenté par des poissons atteints par La Grande Rage, mais qui sont d’une grande utilité. L’auteur a été très créatif pour son univers et l’a tellement développé que l’on se retrouve plonger dans l’histoire. Chaque petit détail se rattache à un tout et est vraiment impressionnant.

Dans la suite du roman, lorsque le protagoniste part sur les traces de son oncle, l’auteur a réussi à créer un incroyable paysage. Et son imagination n’a aucune limite : je ne vais pas en dire trop mais le peuple des centaures est très complexe, ce qui montre que l’auteur a vraiment fait un travail énorme pour l’écriture du livre !

Pour ce qui est des personnages, ils sont tous uniques en leur genre. Leur personnalité et leur histoire sont très creusées et l’on finit par s’attacher à certains d’entre eux. Pour ma part, ce fut le jeune Lucas, l’élève de Samuel mais aussi son ami et acolyte. Il a une histoire touchante mais un caractère très fort ! Bref, je ne vais pas trop dire de choses sur ce roman pour ne rien gâcher. Je sais que je me répète mais ce roman est vraiment super, et je vous souhaite de tout découvrir par vous-même !

En bref, une bien belle découverte ! Une petite pépite d’or qui se trouve à la frontière de la fantasy et du steampunk. L’auteur a su me charmer par sa douce plume et ses phrases parfaitement construites. Et cela est sans compter des décors incroyables et une facilité pour nous expliquer les choses ! C’est presque un coup de coeur, mais je réserve mon petit logo « coup de coeur » pour la suite de l’histoire ! J’attends avec impatience le jour où je pourrai lire le deuxième tome.

◆ Note : ★★★★★ ◆



EXTRAITS

« Au printemps les dauphins tu suivras. Au roi des singes tu tourneras le dos. Dans l’œil du serpent tu regarderas. Droit devant tu vogueras et la trouveras. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« Plongé dans l’obscurité, il ne vit que mieux les lumières de la ville. En voyant cette multitude de fenêtres formant d’éphémères constellations, il se plaisait a imaginer ce qu’il se passait derrière. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour LE CYCLE DES CENTAURES, Livre tome 1

  1. ReadandWatchView dit :

    Il l’air vraiment bien! Si je le trouve un jour je le lis.

    J'aime

  2. Merci pour cette belle chronique 🙂

    J'aime

  3. Kprecieuse dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Étant la femme de l’auteur lol on peux penser que je ne suis pas réaliste :p Alors ça me ravie de voir que les autres bloggeurs pensent pareil 😀 J’ai fait ma chronique pour le t2 (Sans spoiler) si cela t’intéresse : http://www.kerandre.fr/kprecieuse/iletaitunefois/heritage-des-centaures/

    J'aime

  4. Olilie dit :

    Je n’ai qu’une seule envie : le lire ! Rien que la couverture et le titre donnent envie ! Il me le faut ! *-* J’aimerais beaucoup découvrir l’univers steampunk, je n’ai jamais lu de livre de ce genre. Merci pour la découverte. ^_^ ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s