MISS DUMPLIN, Livre

miss dumplinWillowdean ne s’est jamais préoccupée de son corps. Oui, elle est ronde, et alors ? Comme elle le dit toujours, un corps parfait pour la plage, c’est son corps dans un bikini, pas besoin d’être super slim pour s’assumer. Jusqu’au jour où elle se retrouve à travailler au fast-food du coin et qu’elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom. Et autant Will n’est pas du tout surprise de le trouver attirant, autant elle est sous le choc lorsqu’il lui vole un baiser. Mais au lieu de se sentir pousser des ailes, Will commence à douter. Comment peut-il l’aimer quand le monde entier dit que les filles comme elle doivent être cantonnées aux seconds rôles ? Peut-être ne s’assume-t-elle pas tant que ça au final ? Un seul moyen de retrouver confiance en elle : faire la chose la plus inimaginable qui soit… s’inscrire au concours de beauté local présidé par sa propre mère, ex-miss au corps filiforme. Entraînant dans son sillage tout un groupe de candidates faites pour tout sauf défiler, Will va montrer au monde, et surtout à elle-même, qu’elle aussi a sa place sous les projecteurs.

EN PARTENARIAT avec les Editions Michel Lafon ()


● Titre : Miss Dumplin
● Auteur : Julie Murphy
● Genre : Young-Adult
● Nombre de pages : 378 pages
● Edition : Michel Lafon
● Prix broché : 15€95



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Julie Murphy
Julie Murphy est une auteure américaine de fiction pour jeunes adultes. Elle vit au nord du Texas avec son mari et son chien et ses chats.
Elle travaille dans une bibliothèque universitaire et a écrit un premier roman intitulé Side Effects May Vary.



◆ MON AVIS ◆

Grâce à un partenariat avec Livraddict et Michel Lafon, j’ai pu découvrir ce roman qui fait assez parler de lui dans la blogosphère. Du coup je remercie chaleureusement la maison Michel Lafon pour l’envoi du roman et Livraddict pour leur confiance. Les avis divergent beaucoup sur ce joli pavé à la couverture simple mais très élégante ! J’étais très intriguée par la couverture mais aussi par le résumé, et c’est avec joie que je l’ai accueilli dans ma boîte aux lettres ! Il me tardait aussi de me plonger dedans.

Pour l’histoire, c’est celle de Willowdean – Will – qui est une jeune fille qui ne se préoccupe pas de ses kilos. Elle ne l’a jamais fait et se moque du regard des autres. Mais cela va changer lorsqu’elle travaille au fast-food de sa ville et qu’elle rencontre Bo. Ils vont devenir amis et Bo finira par l’embrasser. Au lieu d’être heureuse, elle commence à se poser des questions, notamment celle-ci : Pourquoi elle, qui n’a pourtant pas un corps de rêve ? Elle commencera donc à se soucier de ce que les gens penseront d’elle si ils sortent ensemble. Mais afin de mieux s’affirmer, elle va décider de participer au concours de beauté que sa mère organise, Miss Lupin Junior. Elle va alors s’investir à fond dans ce concours afin de prouver aux autres et à elle-même que son corps, c’est elle, et qu’il faut l’accepter ainsi. D’autres jeunes filles vont alors prendre exemple sur elle, et vont compter sur Willowdean pour assurer au concours.

Déjà, l’histoire est assez ordinaire je trouve (un concours de beauté comme on peut en voir dans d’autres romans ou des films) mais c’est là que l’incroyable Julie Murphy fait surface. On se retrouve plongés dans cette histoire ordinaire mais débordante d’originalité et de fraîcheur. Ça fait du bien de sortir du cadre banal pour s’aventurer dans une histoire unique. Cela aurait pu être l’histoire d’une jeune fille mal dans sa peau qui décide de participer au concours, mais non. L’auteur brise tous les stéréotypes et nous montre sa vision des choses sur des thèmes vieux comme l’humanité (ceux notamment du poids parfait des femmes, ou même de la vision qu’on leur porte). Et que dire de mieux que bravo ? Franchement c’est vraiment top !

Quant à la plume de l’auteur, j’ai immédiatement accroché. On est vite transporté dans l’univers réaliste peint d’une main de maître. En plus, j’aime beaucoup la légèreté de la plume de l’auteur, car elle ne cherche pas à nous faire crouler sous un large vocabulaire. Cela nous permet de mieux nous identifier aux personnages, et à mieux visualiser les scènes. Et puis cela permet d’être accessible à tous, qui que l’on soit. Cette polyvalence est top dans la mesure où Julie Murphy peut défendre ses idées et nous partager ses leçons de vie tout en nous posant ses arguments.

Venons-en aux personnages et surtout à Will. Bon autant le dire clairement : j’ai su parfaitement m’identifier à elle. Déjà, n’étant pas non plus excessivement mince (enfin… qu’est-ce être mince ?), je me sentais plus proche de ses sentiments et de sa vision des choses. Et franchement, je l’ai vraiment beaucoup aimé, cette petite Will ! Et puis elle a aussi un sacré caractère et je l’apprécie encore plus. Quant aux autres personnages, ils sont assez bien creusés, même si c’est difficile de raconter toute leur vie dans un tome unique ! Mais le travail de l’auteur est vraiment top sur ce côté-là ! Et puis chacun apporte sa petite dose de joie et de bonne humeur dans les moments opportuns, et c’est toutes ces petites choses qui rendent ce roman si EXTRAordinaire !

Mais s’il y a bien un quelque chose qui m’a fait grimacé, c’est bien cette fin. Aucun spoiler hein, vous le savez. Cela n’empêche en rien que ce volume est un coup de coeur, mais je trouve la fin faite un peu à la hâte, trop brève. La petite anecdote : j’étais à fond dans la lecture et je poursuis sur la page d’à-côté, le plus normalement possible, et là je ne comprends rien et je me rends compte que c’est les remerciements… C’est bien dommage ! Même si je ne saurais vous dire quelle fin j’aurais imaginé, je ne m’attendais pas à cela.

En bref, un roman débordant d’originalité et de bonheur, qui nous fait facilement passer du rire à la tristesse grâce à la puissante plume de l’auteur ! Je recommande ce livre à tous, qui que vous soyez ! Car comme le dit Julie Murphy à la fin de ses remerciements: « Les ados grassouillets, les ados maigres, les grands, les petits et tous les autres dans la moyenne : je suis si contente que nous soyons tous différents les uns des autres. Sans ça, le monde serait bien ennuyeux.« 

◆ Note : ★★★★★ ◆

coup de coeur



EXTRAITS

« Je crois qu’on peut faire semblant d’être la personne qu’on voudrait être jusqu’à ce qu’on le soit devenu réellement. Parfois, pour réussir une chose, il suffit d’agir comme si on en était capable. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« La perfection n’est rien de plus qu’une ombre, un fantôme que nous pourchassons tous. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s