LE TALISMAN DE PAEYRAGONE, Livre tome 1

le talisman de paeyragoneAu décès de sa grand-mère, Elisa Duval se voit confier la garde d’un talisman, sauveur de son monde et de celui des Syams. La vie de la jeune femme, loin d’être jusque-là une aventure épique, prend un tournant inattendu. Elle, si maladroite et solitaire, s’allie à Kylian, un Syam Guerrier, balafré, arrogant et dangereux. Ensemble, ils doivent protéger le Talisman et sauver la famille d’Elisa, prise en otage par Locle, le terrifiant Seigneur des Ténèbres, avide d’anéantir les Syams et d’asservir l’humanité. Dans un périple semé d’embûches et de créatures sans pitié, à travers la forêt et la brume, Elisa et Kylian se lancent alors dans une course effrénée contre la montre.

EN PARTENARIAT avec les Editions Cyplog ()


● Titre : Le Talisman de Paeyragone
● Auteur : Katja Lasan
● Genres : Aventure / Fantastique
● Nombre de pages : 369 pages
● Numéro : Tome 1 : Les Sans-Plumes
● Edition : Cyplog
● Prix broché : 18€90



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Katja Lasan
Née en 1980 à Morges, en Suisse, Katja Lasan a toujours eu une passion pour l’écriture, mais ce n’est qu’en 2014 qu’elle ose publié son premier roman, Gueule d’ange, sur le réseau social Facebook, afin d’avoir un avis objectif des lecteurs, après 300 pages d’écriture.
Le roman devient roman-feuilleton et suite au plébiscite des lecteurs, elle décide de l’éditer en autopublication, avec l’aide la maison JePublieGueule d’ange sort en format papier et ebook le 11 novembre 2015. En parallèle à cette aventure, elle écrit son 3ème roman Le Ttalisman de Pæyragone – t.1 : Les Sans-Plumes qui est repéré par la maison d’édition française Cyplog, avec qui elle signe un contrat. Ce 3ème roman, le 1er d’une saga fantastique en 4 volumes, sera édité au printemps 2016.



◆ MON AVIS ◆

Grâce à un service-presse numérique des éditions Cyplog (que je remercie énormément !!), j’ai pu lire cette petite merveille et je vous délivre aujourd’hui ma chronique. Bon, déjà, parlons de cette couverture. Wow. Je suis sous le charme ! L’illustrateur, Nicolas Jamonneau, a fait un travail incroyable. Cette couverture est géniale, car on est intrigué par l’univers de l’auteure. On y voit un ange et deux sortes de « démons », et notre imagination surgit ! C’est vraiment un plus pour ce roman, car je l’ai adoré ! Alors si la couverture attire, tant mieux ! Ce roman mérite amplement d’être lu !

Et pour cause, je trouve l’histoire vraiment géniale. C’est celle d’Elisa, jeune femme tout à fait normale, sauf peut-être pour sa maladresse qui la suit partout où elle va. Elle vit seule, avec son chat, passe son temps sur les jeux en ligne et ne se doute pas un seul instant de ce qui l’attend. Un jour, sa grand-mère meurt, mais avant, elle lui demande de trouver et de protéger un talisman. Elisa ne comprend pas l’importance de ce talisman, et ne s’en soucie pas jusqu’à tomber sur Kylian, un jeune homme au visage balafré. Il lui apprend alors que la jeune femme doit protéger le Talisman de Paeyragone et l’apporter au peuple des Syams, des sortes d’anges, afin de détruire les ténèbres qui les menacent de plus en plus. Elisa et Kylian vont alors se lancer dans une aventure afin de livrer le talisman avant qu’il ne soit trop tard.

Avec une histoire comme celle-ci, je dois avouer que j’étais à fond ! J’adore ce genre d’histoire, et ce côté urban fantasy. C’est ce qui me correspond le plus en tant que lectrice, et j’ai donc été charmée par l’histoire ! On passe progressivement du monde réel au monde des Syams, et l’auteure nous plonge dans un autre univers qui reste étroitement lié au nôtre. En effet, les Syams sont des anges qui protègent les Sans-Plumes (autrement dit, les humains) tout en restant dans l’ombre. Mais cet équilibre est menacé lorsque Locle, le seigneur des ténèbres, tente d’anéantir le monde et les Syams. Pour un schéma assez répétitif d’une histoire entre le bien et le mal, je trouve que Katja Lasan a merveilleusement su rendre son monde unique. Je ne saurais même pas à quoi comparer ce livre, car il a vraiment sa propre histoire et sa propre mythologie. D’autant plus que l’auteure explique parfaitement comment est fait le monde des Syams. On sent que c’est très travaillé et incroyablement bien ficelé.

Cela est dû à la plume de l’auteure. En effet, je la trouve vraiment douce et légère. Elle nous décrit des scènes que l’on visualise parfaitement, et même celles qui se déroulent chez les Syams. On a des transitions travaillées et des dialogues soignés. C’est vraiment un gros plus pour le confort du lecteur ! Et pour seulement un troisième roman, l’auteure a un talent fou.

Ce qui est aussi top dans ce roman, c’est la panoplie de personnages. Ils ont tous une part de mystères et l’auteure prend plaisir à nous les divulguer petit à petit, alors que le suspens est horrible ! Les pages finissent pas se tourner toutes seules pour dévorer l’histoire et son intrigue. Ces personnages sont nombreux, mais on parvient rapidement à les retenir de par leur caractère unique et creusé. De plus, je trouve qu’on peut tous les apprécier à leur façon, car les idées qu’ils défendent, ou simplement leur personnalité, ont toujours de quoi être admiré. Même la maladresse d’Elisa est appréciable, car c’est ce qui fait d’elle, elle même en fait. C’est aussi pour cela que je n’ai pas de réels préférences pour untel ou untel.

Ce que j’ai adoré dans ce roman, c’est réellement le monde des Syams. L’auteure a crée sa propre mythologie autour du Talisman de Paeyragone par exemple. On sent qu’il y a un gros travail fourni afin de nous parler du passé des Syams. Et j’aime énormément ! On se sent plus proche des Syams et Katja Lasan a su lier leur monde au nôtre, avec une cohérence vraiment top. Et puis chaque petite anecdote des personnages ajoute vraiment un bonus à l’univers !

Par contre, une chose que j’ai détesté : CETTE FIN ! Non ! Je n’arrivais pas à croire que j’avais terminé le roman, car c’est tellement brusque et inattendu que je me souviens avoir presque hurlé… Je veux la suite !!!

En bref, une lecture qui se laisse dévorer grâce au talent incroyable de l’auteure, qui a su entremêler le réel et le fantastique dans le cadre d’une histoire unique en son genre ! Je le recommande à tous ! C’est presque un coup de coeur, mais j’attends la suite de la saga qui promet d’être encore meilleure ! 

◆ Note : ★★★★★ ◆



EXTRAITS

« Mais ce que je déteste par-dessus tout, c’est leur faiblesse. Ils se pensent les rois du monde en se cachant derrière des armes, des missiles, des chars d’assaut ; ils se disent civilisés, car ils parviennent soi-disant à refouler leurs pulsions bestiales, mais ce n’est qu’un leurre. Les Sans-Plumes sont veules, corruptibles, sur le déclin. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« Malheureusement, la peur n’empêche jamais l’inéluctable. Nous la prenons pour un moyen de défense, de protection, mais au fond, elle ne fait que nous affaiblir. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s