LA PARISIENNE ET LE HIGHLANDER, Livre tome 1

la parisienne et le highlanderSuite au décès de son grand-père, Anaïs de Malincourt, jeune libraire parisienne, va se retrouver malgré elle, entraînée dans une aventure à laquelle elle ne s’attendait pas. Iain Mac Kelloch’, l’aîné d’une dynastie écossaise va se voir charger d’une enquête à laquelle son grand-père lui demande, au-delà de la mort, de se consacrer. Les concours de circonstances (mais en sont-ils vraiment ?) feront se rencontrer les deux jeunes gens qui n’auront pas d’autres choix que d’obéir à leurs aïeux et se lancer à la poursuite d’une mystérieuse pierre d’étoile que les Mac Kelloch’ appellent le Stur Rionnag. Avec un zeste de légende, une part d’aventure, un soupçon de mystère, une pincée d’érotisme, Anaïs et Iain vont vivre avant tout l’histoire de leur destinée.

EN PARTENARIAT avec les Editions DreamCatcher ()

● Titre : La Parisienne et le Highlander
● Auteur : Jeanne Malysa
● Genre : Aventure / Romance 
● Nombre de pages : 640 pages
● Numéro : Tome 1 : La Salamandre et le Félin
● Edition : DreamCatcher
● Prix broché : 20€00



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Jeanne Malysa
*biographie à venir*



◆ MON AVIS ◆

Grâce aux Editions DreamCatcher que je remercie énormément pour ce service-presse, j’ai eu la chance de découvrir ce roman en avant-première. La couverture est déjà assez intrigante et très jolie. On y voit un félin gris et une salamandre entre ses pattes dans un geste protecteur. Je trouve que cela est très original et le résumé rajoute une couche de mystères !

En effet, cette histoire débute en deux parties. D’un côté, on a la France et Paris, avec Anaïs de Malincourt, jeune libraire qui vient de perdre son grand-père. Mais avec la tristesse s’accompagne un lot époustouflant de mystères qui planent au-dessus d’elle, dernière de la famille Malincourt. De l’autre côté, l’Ecosse et Edimbourg. Iain Mac Kelloch’ mène une vie normale auprès de sa famille riche. Ses deux frères et lui font fortune et sont connus mondialement. Mais Iain va se voir confier un rôle par son grand-père. Et ni Anaïs ni Iain ne se doutent une seule seconde qu’ils sont unis par le même devoir que leur confie leurs grands-pères respectifs. Ensemble, ils vont devoir partir à la recherche du Stur Rionnag, une pierre d’étoile dont les propriétés pourraient leur être utile pour accomplir leur destinée.

Selon moi, cette histoire est un mélange de beaucoup de schémas. On a d’abord celui de la destinée d’un personnage, qui revient souvent dans les livres. Il y a aussi celui d’une rencontre entre des personnages que tout oppose, ou encore des personnages qui sont liés sans le savoir. Mais ce mélange rend vraiment ce beau pavé unique en son genre ! L’histoire est saisissante, et attise notre curiosité. Les mystères parcourent le roman et ne nous lâchent pas jusqu’à la fin de ce premier tome. On se rend vraiment compte de l’énorme travail fait par l’auteure ! Pour un premier roman, l’auteure a énormément travaillé sur ce roman, car toute la partie mystérieuse se lie à la perfection au réalisme et tout est réfléchi à l’avance !

C’est cet aspect qui m’a le plus plu dans ce livre. On avance en même temps qu’Anaïs et Iain dans la découverte d’indices. Ils parcourent donc sans cesse le chemin entre la France et l’Ecosse car les Malincourt et les Mac Kelloch’ sont liés depuis très longtemps et cette pierre d’étoile, le Stur Rionnag n’y est pas pour rien (je n’en dirai pas plus pour ne pas briser l’intrigue !). Mais du coup, on débarque dans l’histoire en ne sachant rien, et c’est grâce à ces deux personnages que l’on en sait plus. C’est assez incroyable car, comme je l’ai dit, tout est pensé à l’avance. Dès le début on ne comprend rien, puis après on se dit que si, finalement, c’est parfaitement logique, tout se lie à un fil conducteur de l’histoire. Je n’ose plus rien dire concernant cette intrigue tellement je ne veux pas tout briser alors je passe !

Pour en venir aux personnages, je vais vous dire quelques mots. L’auteure en a inventé beaucoup, autant du côté Ecosse que France, mais aussi du côté des personnages qui tentent de se mettre en travers de la destinée d’Anaïs et Iain. Mais en fait, ils ont tous une personnalité si différente que l’on arrive à se souvenir de tous. Mais ceux qui nous marquent restent quand même Anaïs et Iain. Ils ont d’abord une relation difficile, car ils se ressemblent tellement qu’ils s’opposent. Mais ensuite, leur relation devient fusionnelle et même en tant que lecteur, on se rend compte que l’un ne peut être là sans l’autre. Ils sont très complices. Du coup, leur destinée devient encore plus présente car, ensemble, ils tentent de résoudre tous les mystères qui planent sur leurs familles et leurs grands-pères. Ce que je pourrais dire c’est que parfois, c’est un peu trop exagéré. On sent que l’auteure a fait ces personnages ainsi, et que l’exagération dans leur comportement ou leurs mots sont là, qu’on le veuille ou non. Parfois, cela m’a gênée dans ma lecture, mais la plume de l’auteure est tellement légère que l’on finit par dévorer les pages.

En parlant de cette plume, je trouve que l’auteure a su peser à la perfection plusieurs facettes du livre : les mystères, l’amour, l’amitié, la complicité des deux protagonistes, les larmes, les rires. C’est très positif car cela rattrape le côté exagéré comme je le disais. Et, tout en étant quelque fois répétitif, l’auteure nous propose toujours quelque chose de nouveau, que ce soit un rebondissement ou une découverte. Et du coup, le livre parait très bien équilibré, mais on le sait très bien : le livre parfait n’existe pas ! Et on l’aime même pour ses petites imperfections, qui rendent d’ailleurs le roman unique en son genre !

En bref, un roman de 640 pages où l’auteure nous montre l’étendue de son talent avec un mélange de sentiments et mystères dans un cadre réaliste et une histoire incroyable ! Quatre étoiles pour ce roman et j’attends la suite avec impatience pour connaître la suite des aventures d’Anaïs et Ilain, deux personnages que j’ai apprécié. Je recommande ce roman à ceux qui aiment l’aventure  et la romance, car vous serez servis sur un plateau d’argent !

◆ Note : ★★★★☆ ◆



EXTRAIT

« La devise des Malincourt : Toujours la Lumière protège ; jamais l’Ombre ne vainc»

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour LA PARISIENNE ET LE HIGHLANDER, Livre tome 1

  1. marizlor dit :

    Je dois rédiger ma chronique sur ce livre mais je dois dire que j’ai adoré 🙂 Depuis que je l’ai fini je n’arrête pas d’y penser ^^

    J'aime

  2. Je ne connaissais pas du tout mais il m’intrigue beaucoup maintenant que j’ai lu ton avis !

    J'aime

  3. Jeanne Malysa dit :

    Promis, juré, je ne vous laisserai pas longtemps dans l’attente. Je suis en pleine correction du tome 2 (je tiens compte de toutes les critiques constructives et utiles de vos chroniques) et si tout va bien, il devrai paraître en décembre. Une fois encore, merci beaucoup pour l’enthousiasme que vous avez apporté dans vos chroniques pour ma Parisienne et son félin.
    A suivre…
    Jeanne Malysa

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s