INFEMMES ET SANGSUELLES, Livre

infemmes-et-sangsuellesUne femme d’affaires sous pression, une diva orgueilleuse, une sorcière mélancolique, une prêtresse angoissée, une fermière combative, voici quelques-unes des femmes dont vous ferez la connaissance en ouvrant ce recueil. Elles font naître les désirs, exacerbent les passions, déchaînent les fantasmes. Qu’elles les rencontrent par hasard dans un ascenseur, en discothèque, dans les loges d’un vieux théâtre ou au détour des allées d’un cimetière, les hommes dont elles croisent le chemin en repartent profondément transformés, à jamais pétris. Leur secret : un philtre composé d’un doigt de séduction, d’une pincée de magie et d’un soupçon de folie. En face, la sottise des hommes, leur brutalité et leur aveuglement. Certaines, lasses, aspirent juste au repos. D’autres, perdues comme le sont les âmes seules, laissant planer dans leur sillage un amer parfum de vengeance, hantent les hommes jusqu’à leur faire perdre la tête. D’autres enfin, par pur orgueil, sont prêtes à défier le Diable ou les colères du ciel pour ressentir encore et encore et encore les pouvoirs enivrants du philtre magique. Toutes, sous leurs ruses, leurs vices et leurs artifices, cachent pourtant des faiblesses, des blessures, toute la quintessence de leur humanité.

EN PARTENARIAT avec Frédéric Gaillard ()

● Titre : Infemmes et Sangsuelles
● Auteur : Frédéric Gaillard
● Genre : Fantastique
● Nombre de pages : 192 pages
● Edition : Lune Ecarlate
● Prix broché : 17€00



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Frédéric Gaillard
*biographie à venir*



◆ MON AVIS ◆

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur pour ce partenariat ! Cela m’a permis de découvrir un tout nouveau genre de livre : le recueil de nouvelles. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en lisant ce recueil fantastique car je ne lis jamais de nouvelles. Mais ce fut une bonne découverte de ce genre de livre ! Ce qui m’a d’abord intriguée avec ce recueil, c’est avant tout sa couverture et son résumé assez accrocheur ! Cela m’a donné envie de commencer le livre 

Le thème principal de ce recueil est la femme. Qu’elle soit fermière, sorcière ou autre, l’auteur nous présente des femmes sous tous les aspects. Les petites histoires sont diverses et variées avec chacune leur lot de problèmes et de découvertes.

Chaque nouvelle est assez originale et c’est certainement le point fort de l’auteur ! On y découvre des personnages assez uniques en leur genre et très variés ! Même si c’est un recueil de nouvelles, j’ai trouvé que les petites histoires et leurs personnages sont plutôt bien développés et crédibles. On sent qu’il y a un réel travail derrière chaque nouvelle pour nous proposer quelque chose de ficelé !

Pour en revenir aux personnages, il y en a pas mal dans chaque nouvelle mais l’auteur fait tout pour nous faire plonger dans l’histoire afin qu’on comprenne qui sont les personnages, ce qu’ils font, etc. C’est un bon point car on arrive à se propulser et à vivre chaque scène à travers les yeux des narrateurs. Le contexte de l’histoire et l’identité des personnages nous sont dévoilés au fur et à mesure, ce qui nous rend assez curieux.

Parlons un peu de la plume de l’auteur ! Je la trouve vraiment bien, avec un vocabulaire riche et une fluidité très agréable. Cela nous donne envie de poursuivre notre lecture et de comprendre enfin le pourquoi du comment de chaque nouvelle ! Le style d’écriture de l’auteur est aussi très poétique et j’ai bien aimé !

A propos du côté fantastique du recueil, j’aime beaucoup ! L’auteur a une grande imagination pour nous proposer ce côté surnaturel tout en mêlant le réalisme ! Parfois, il y a aussi un aspect assez mystérieux qui m’a beaucoup plu dans le sens où cela apporte du suspens. On veut comprendre, même si parfois on n’a pas toutes les réponses à nos questions.

En bref, un recueil où se mélange réalisme et fantastique dans des nouvelles travaillées et originales ! Je recommande ce livre si vous aimez les nouvelles et le fantastique, moi j’ai bien aimé !

◆ Note : ★★★★☆ ◆



EXTRAITS

« De nos jours, se lier à de parfaits inconnus par ordinateur interposé est devenu courant. On s’offre et on fait son choix sur catalogue, aussi facilement que l’on commande une pizza, permettant aux pulsions les plus tordues, les plus inavouables, de s’exprimer sans retenue. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« Il ne lui reste que quelques heures avant l’aube. Avant que l’univers ne s’élargisse à nouveau, l’aspirant dans son maelström de sons, d’images, de sollicitations. Quitter l’atelier, rejoindre le tumulte de la rue, de la ville, croiser toutes ces âmes en errance, fourmis sans fourmilière cherchant vainement leur utilité dans cette masse grouillante d’individus. Sortir, voir des gens, tenir une conversation futile, se montrer sociable, drôle. Toutes ces choses deviennent plus difficiles à mesure que s’enfuit le temps. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s