AU PAYS DE L’AILLEURS, Livre

au-pays-de-lailleursAvec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood, ce monde éclatant où les couleurs sont révélatrices d’un don magique. L’incolore jeune fille de douze ans n’a donc apparemment aucun intérêt, et les habitants de ce lieu en ont fait une paria. Aussi, lorsque Oliver lui propose de l’aider à chercher son père, la seule personne qui a toujours cru en elle, Alice accepte. même si le garçon est son ancien ennemi de classe et que son talent consiste à tromper son monde. Même si, pour retrouver celui qui a disparu trois ans plus tôt, ils devront explorer le dangereux pays de l’Ailleurs… Un endroit où rien n’est ce que l’on croit, et où les pièges pullulent. Un endroit où ils trouveront peut-être plus que ce qu’ils sont venus y chercher.

EN PARTENARIAT avec les Editions Michel Lafon ()
EN LECTURE COMMUNE avec Aliybooks  (son blog :  / sa chronique : )
et Une envolée de passions  (son blog :  / sa chronique : )
et April, the seven  (son blog :  / sa chronique : )

● Titre : Au Pays de l’Ailleurs
● Auteur : Tahereh Mafi
● Genre : Fantastique
● Nombre de pages : 396 pages
● Edition : Michel Lafon
● Prix poche : 16€95



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Tahereh Mafi
Tahereh Mafi
, d’origine iranienne, vit dans le comté d’Orange en Californie. Elle a étudié les sciences politiques et parcouru le monde, apprenant en chemin à parler huit langues. Shatter Me est son premier livre. Sa première trilogie, Insaisissable, est déjà un phénomène d’édition. Elle dispose également de deux e-books qui vont avec la série Shatter Me, Me Détruire et Fracture de Moi. Elle est mariée à son compatriote auteur, Ransom Riggs.



◆ MON AVIS ◆

Je tiens à remercier grandement les éditions Michel Lafon pour l’envoi et la découverte de ce merveilleux livre ! Ce fut une lecture commune avec trois autres blogueuses et je crois que l’on est toutes d’accord sur ceci : ce livre est une petite pépite ! Déjà sa couverture est juste l’une des plus belles que j’ai pu voir ! Elle est aussi très intrigante avec un personnage féminin entouré de fleurs. J’ai adoré cette couverture, que je trouve bien plus jolie que la couverture originale (chose rare !)

Bon, avant que je ne m’attarde sur cette sublime couverture et ce résumé accrocheur, parlons directement de l’histoire ! L’héroïne est Alice, une jeune fille différente. Elle vit à Ferenwood, une ville où la couleur est synonyme de magie. Sauf qu’Alice est très pâle et ses cheveux sont blancs. Elle va, un jour, se lancer dans une aventure en compagnie d’Oliver. Le jeune garçon lui dit qu’il sait où se trouve son père disparu et tant aimé d’Alice. Ils vont alors tous deux se rendre au pays de l’Ailleurs sur les traces du père d’Alice.

Malgré ses airs de vu et revu d’une aventure fantastique, cette histoire est époustouflante ! Elle est vraiment bien menée, avec une dose d’humour, de légèreté et d’action. L’auteure a su rendre le lecteur curieux et j’ai personnellement tourné très vite les pages dès que j’avais le temps de lire. C’est vraiment un très bon point car cela prouve que l’intrigue est en place et qu’elle est solide.

Parlons de la plume de l’auteur ! Un gros « WOW » pour ma part ! Je n’avais jamais lu un roman de Tahereh Mafi (honte à moi !) et j’ai tout d’abord été trèèèèès surprise par ce style si particulier ! On se sent d’autant plus proche de ce qu’il se passe et des personnes car le narrateur (ou la narratrice ?) extérieur s’adresse en quelque sorte à nous et nous raconte cette histoire. J’ai vraiment adoré cela ! Il y a même des « titres » de partie qui s’adresse directement à nous et je trouve que ces détails sont petits mais ils apportent beaucoup ! Moi qui adore les petits détails croustillants, me voilà servie ! Et je parle aussi des détails DANS le livre. Beaucoup de passages sont si bien écrits qu’on a l’impression d’y être ! Au début, tout ceci peut surprendre car c’est certain, ce livre est d’une grande originalité. Mais on finit par dévorer les pages et je me rends compte en écrivant cette chronique qu’en fait, ce livre est finalement un coup de coeur. La plume est aussi assez enfantine et poétique, mais je trouve que ce petit bonus nous rapproche encore plus de l’histoire. On dirait un peu un conte ! Il faut dire que je n’aime pas spécialement les contes, mais c’est difficile de décrire mon ressenti après lecture de ce livre si particulier.

Passons aux personnages ! Ce livre a l’avantage d’avoir peu de personnages vraiment importants. Il y a tout d’abord Alice ! Un personnage avec qui j’ai eu beaucoup de mal tout au long du livre. Parfois, cela pouvait aller et je l’appréciais mais parfois elle m’énervait un peu pour son côté têtue. Un petit point négatif, donc, pour ma part pour le personnage d’Alice ! Après il y a aussi Oliver ! Je l’ai adoré. Ceci n’est pas un spoiler car c’est marqué dans le résumé officiel, mais son don consiste à tromper les gens. Bon, on pourrait se dire que c’est un petit malin qu’on va finir par ne plus apprécier, mais pour ma part cela a été le contraire ! Tout comme le personnage d’Alice, Oliver est assez complexe comme personnage, mais je trouve que c’est ce qui lui donne cette part d’humanité et de fraîcheur qui manque chez tous les habitants du pays de l’Ailleurs. Pour le reste des personnages un peu secondaires, ils ont tous une personnalité assez bien creusée et certains restent quand même bien mystérieux !

Comme je l’ai dit, ce livre a donc été pour moi un vrai coup de coeur de par son originalité. Cette chronique peut sonner comme quelque chose de purement subjectif, mais je pense que beaucoup de lecteurs de ce livre pourront s’identifier à ce que j’ai dit. J’ai beaucoup aimé ce que j’ai lu et la plume de Tahereh Mafi est vraiment dingue ! C’est d’abord très bizarre puis, dès qu’on s’y habitue, tout devient mieux.

Quelques mots sur l’aventure de nos jeunes héros avant de passer à la fin du lire. L’imagination de l’auteure est vraiment top, on découvre en Ailleurs des villages tous plus étonnants les uns que les autres. Alice et Oliver se sont confrontés à de nombreux dangers et ont fait pas mal de rencontres et de découvertes. Tout s’enchaîne de manière assez fluide, même si cela peut dérouter le lecteur ! Pas facile de suivre le style d’écriture de Tahereh Mafi.

Avant de conclure, parlons donc de la fin ! Selon moi, c’est le petit point faible du roman. Je trouve cela assez voire trop simple et très rapide, et c’est bien dommage. Toutefois, je pense tout de même que cette fin était la seule possible. On aurait pu avoir d’autres petits éléments mais bon ! Un roman qui se conclut tout en légèreté.

En bref, une petite pépite fantastique époustouflante de couleurs, d’originalité et de légèreté, où l’auteure nous montre l’étendue de son talent si particulier !

◆ Note : ★★★★★ ◆

coup de coeur



EXTRAIT

« Elle savait qu’être différente serait toujours difficile ; qu’il n’existait aucune magie susceptible d’effacer l’étroitesse d’esprit ou les injustices de l’existence. »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s