TOP 5 – Romans Fantasy lus en 2016

top-5-romans-fantasy-lus-en-2016

______Voici mon Top 5 des romans de fantasy que j’ai lus en 2016 ! Le choix était compliqué à faire car je lis énormément de fantasy… Mais je me suis décidée :

numero-5

Lorsque Shea Ohmsford vit pénétrer l’étranger dans l’auberge, il sentit que son destin venait de basculer. Qui aurait pu deviner qu’il était, lui, le paisible demi-elfe vivant au sein de sa famille d’adoption à Valombre, le dernier héritier de la lignée de Jerle Shannara ?
Jerle, dont l’épée permit, il y a cinq cent ans de cela, de détruire le maléfique Roi-Sorcier Brona et ses hordes démoniaques. Or voilà qu’il se murmure, dans les lointaines Terres du Nord, que le Roi-shannara 1Sorcier est de retour, et qu’il réunit ses armées pour déferler à nouveau sur le monde.
Seul un descendant de Jerle, portant la légendaire Épée de Shannara, pourrait défaire le mal. Shea acceptera-t-il cet oracle trop grand pour lui ?
Ma chronique par ici

« Ce qu’il vit, entendit et vécut cette nuit-là laissa dans son esprit une empreinte qui resterait à jamais gravée dans sa mémoire. Il lui sembla vivre un cauchemar peuplé de créatures étranges. Des entités qui n’appartenaient pas à son monde et qui pourtant s’y étaient échouées, tel du bois flotté rejeté par la mer. »

arrownumero-4

Symphonie est un monde musical. Brutal. Chacun y possède un instrument, donné à la naissance. Arme enchantée mais également véritable partie de soi-même, on la nomme mélo-âme. Avec ces objets, tous les clans rivaux se livrent une guerre sans merci… les instruments de musique hurlent, et des vies s’évaporent. Au milieu de cette cacophonie, Dylan profite d’une vie rêvée de fils cadet de chef de clan, sans responsabilité ni impératif quelconque… Et heureusement, car il cache un secret inavouable : il n’a pas de mélo-âme, aucun pouvoir, et s’il a un instrumenle-voleur-de-coeurt, ce dernier n’a rien de magique. Aussi lorsqu’il se retrouve propulsé héritier de son clan et qu’il doit faire ses preuves sur le champ de bataille, il est totalement désemparé.
Ma chronique par ici

« Le ciel s’étend en un dégradé de rose et d’or. L’aube est là, prête à se transformer en un jour magnifique, comme pour me narguer. Il a beau faire soleil, il pleut en moi. C’est même carrément la tempête ! J’éprouve bien trop de choses ce matin : un vent de regrets, des trombes de chagrin, un ouragan d’amertume, un alizé de nostalgie. J’ai l’impression d’être un nouvel élève dans cette énorme classe qu’est le monde. »

arrow

numero-3

Nombreux sont les dieux venus s’installer dans la Cité-Labyrinthe d’Orario, bénissant les mortels qui s’aventurent dans son dédale souterrain en quête de pouvoir, de fortune… ou de filles ? ! C’est en tout cas le souhait de Bell Cranel, un aventurier novice sous la bénédiction de l’impopulaire déesse Hestia. Sauvé de justesse par la belle Aiz Wallenstein, une épéiste hors pair, Bell s’engage à suivre ses traces et à devenir un aventurier digne de se mesurer à elle. Bien décidé à relever ce nouveau défi, Bell plonge dans le mystérieux Donjon avec une énergie nouvdanmachielle qui ne manquera pas d’attirer l’attention de certains dieux.
Ma chronique par ici

« J’oscille entre la terreur et le devoir, la lâcheté et la responsabilité, mon instinct et mes sentiments.
J’ai si peur…
Mon sens de la responsabilité faiblit devant ce frémissement irrépressible.
Si peur… seulement…
Je suis un homme, non ? »

arrownumero-2

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood, ce monde éclatant où les couleurs sont révélatrices d’un don magique. L’incolore jeune fille de douze ans n’a donc apparemment aucun intérêt, et les habitants de ce lieu en ont fait une paria. Aussi, lorsque Oliver lui propose de l’aider à chercher son père, la seule personne qui a toujours cru en elle, Alice accepte. même si le garçon est son ancien ennemi de classe et que son talent consiste à tromau-pays-de-lailleursper son monde. Même si, pour retrouver celui qui a disparu trois ans plus tôt, ils devront explorer le dangereux pays de l’Ailleurs… Un endroit où rien n’est ce que l’on croit, et où les pièges pullulent. Un endroit où ils trouveront peut-être plus que ce qu’ils sont venus y chercher.
Ma chronique par ici

« Alice vivait à une époque où les cartes, les noms des rues et les numéros de maisons n’existaient pas encore. À une époque où quitter sa maison signifiait dire au revoir en espérant retrouver son chemin pour rentrer. L’espoir, voyez-vous, c’était tout ce qu’elle avait, et elle s’y raccrocherait, contre ronds et carrés ! »

arrownumero-1

Il y a seize années de cela, le royaume d’Hiver a été conquis et ses habitants réduits à l’esclavage, les laissant sans magie et sans souveraine. Le seul espoir de liberté des Hiverniens se trouve maintenant entre les mains des huit survivants qui sont parvenus à s’échapper lors de l’attaque et qui ont depuis ce temps attendu que s’offre à eux la possibilité de récupérer la magie d’Hiver et de reconstruire
leur royaume.
Ayant perdu ses parents lors de la défaite d’Hiver alors snow like ashesqu’elle était en très bas âge, Meira a vécu sa vie entière en tant que réfugiée tout en étant élevée par le général des Hiverniens, Monsieur.
Entraînée à être une combattante – et désespérément amoureuse de son meilleur ami et futur roi, Mather – elle ferait n’importe quoi pour aider Hiver à remonter en puissance. C’est ainsi que lorsque des éclaireurs découvrent l’emplacement d’un ancien médaillon qui peut leur redonner cette magie perdue, Meira décide de se charger elle-même de le récupérer. Elle se retrouve finalement à escalader des tours et à se battre contre des soldats ennemis comme elle avait toujours rêvé de le faire. La mission ne se déroule toutefois pas comme elle avait été prévue et Meira se retrouve alors plongée dans un monde de magie maléfique et de politiques dangereuses – avant d’ultimement se rendre compte que sa destinée n’est pas et n’a jamais été la sienne. Ce premier roman fantastique de Sara Raasch est une histoire foudroyante de loyauté, d’amour et de la découverte de sa destinée.
Ma chronique par ici

« Someday we will be more than words in the dark. »
(Un jour, nous serons plus que des mots dans le noir.)

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour TOP 5 – Romans Fantasy lus en 2016

  1. Esmeralda dit :

    Au pays de l ailleurs me tenter bien 😊

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s