ZODIAQUE, Livre tome 2

╚ Si vous n’avez pas lu le livre précédent, ne lisez pas ceci il y a quelques spoilers. 

Chronique tome 1

Zodiaque Tome 2Sur la planète du Cancer, comme dans toute la constellation du Zodiaque, l’astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe…
A
bandonnée par le Zodiaque et déchue de son titre de Gardienne, Rhoma tente de se reconstruire dans la constellation du Capricorne. Mais une nouvelle menace apparaît dans les astres, Marad, un groupe terroriste qui s’apprêterait à frapper l’une des maisons zodiacales.
Rhoma n’a plus le choix. Armée de tout son courage de Cancer et de la ruse de son ami Hysan, natif de la Balance, elle se lance dans une quête aux confins de l’univers. Une quête dont le dénouement pourrait bien la voir affronter un ancien ennemi : le cauchemardesque Ochus, gardien de la constellation du Serpentaire. 

● Titre : Zodiaque
● Auteur : Romina Russell
● Genres : Young-Adult / Science-Fiction
● Nombre de pages : 395 pages
● Numéro : Tome 2 : L’Etoile Vagabonde
● Edition : Michel Lafon
● Prix poche : 16€95



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Romina Russell
Diplômée de Harvard College, Romina Russell alias Romina Garber vit à Los Angeles. Zodiaque (Zodiac, 2014) est son premier roman.



◆ MON AVIS ◆

Après avoir fini ma lecture du tome 1, il m’était difficile de me retenir d’acheter le tome 2 pile dès sa sortie. Et ce fut chose faite ! Rien qu’avec sa sublime couverture verte  et son résumé, impossible de ne pas ouvrir le livre ! Mais bon, il est resté dans ma pile à lire un bon moment, malheureusement pour moi ! (je le répète ici, cette chronique risque de spoiler ce qu’il s’est passé dans le tome 1)

L’histoire se poursuit après que Rhoma ait perdu son titre de Gardienne du Cancer. Le Zodiaque commence tout juste à comprendre que la menace Ophiuchus, le Serpentaire et Treizième Gardien du Zodiaque, est réellement présente, qu’une nouvelle se dessine à l’horizon : il s’agit du Marad, un groupe de terroristes ayant pour but de détruire une des maisons. Rhoma doit contrôler son coeur, après avoir perdu Matthias, et son esprit afin de sauver le Zodiaque.

Au fur et à mesure de la saga, je dois avouer que j’adore de plus en plus ! L’ambiance du tome 2 change légèrement, on sent que les personnages prennent en maturité à cause des événements qui sont survenus et qui arrivent ici. L’histoire se développe et devient plus profonde. Déjà que je m’étonnais de la facilité avec laquelle l’auteure a réussi à créer son monde et tout ce qui concerne le Zodiaque, ici on a encore du lourd ! On découvre plus en détails chaque planète. On a des retournements de situation qui nous font dévorer les pages et auxquels on ne s’attend pas ! J’ai été surprise plus d’une fois !

Tout au long de l’intrigue, on se pose beaucoup de questions, d’autant plus que Romina Russell nous livre des petits indices par-ci par-là comme si nous étions le Petit Poucet. Et c’est très bien mené ! On se laisse entraîner dans cette incroyable aventure !

Concernant l’univers du livre, et bien là encore c’est toujours superbe de plonger dans un roman de cette quadrilogie. Le Zodiaque est immense, chaque planète possédait ses qualités, ses défauts, son gouvernement, chacune est donc un petit monde à part, relié aux maisons par une union face au danger que représente Ophiuchus et le Marad (même s’il leur est difficile de comprendre cela, le tome 1 parlant de Rhoma qui essaie de les convaincre qu’il y a une menace). J’ai adoré (re)découvrir certains maisons et leurs paysages incroyables et propres à chacune

Venons-en maintenant à la plume de Romina Russell ! Elle est toujours incroyable, les descriptions sont d’une justesse très belle et chaque phrase trouve parfaitement sa place dans les chapitres. On sent qu’il y a un énorme travail derrière ! On a aussi le droit, très souvent, à des petits retournements de situation à chaque fin de chapitre, et cela fait son petit effet !

Parlons des personnages ! On retrouve un bon nombre de têtes familières du tome 1, et c’est toujours un plaisir, car ils ont tous une personnalité bien creusée qui nous donne envie de les connaître encore plus. Dans ce tome-ci, comme dans le précédent, j’ai encore eu un peu de mal avec Rhoma, l’héroïne. Elle éprouve beaucoup de doutes et de culpabilité, elle est souvent tournée vers le passé, oubliant parfois qu’elle est désormais l’Etoile Vagabonde, un titre qui lui donne un rôle majeur dans le Plénum (= le gouvernement zodiacal) et je n’en dirai pas plus pour ne rien vous spoiler ! Vous pourrez donc courir lire le tome 2 :p

En personnage principal, il y a aussi Hysan, mon protagoniste coup de coeur ! On en découvre un peu plus sur son caractère dans ce tome-ci, et on se rend compte qu’il a beaucoup de maturité, il a l’âme du leader qu’il faut pour sa maison. Je le trouve vraiment bien creusé et à chaque fois on a vraiment l’impression de délaisser la réalité de notre propre monde pour nous rendre dans la constellation du Zodiaque aux côtés des personnages !

En quelques mots, je tiens à parler de la fin. Bon, en fait ça se résume à deux mots : OH PUREE. L’auteure sait comment nous tenir en haleine du début à la fin, et on a juste envie de lire immédiatement la suite !

En bref, une aventure folle aux confins du Zodiaque, où le danger règne en maître et menaçant l’équilibre des signes du Zodiaque en péril. Un gros coup de foudre encore pour cette suite ! Je vous recommande ce tome-ci si, comme moi, vous avez adoré le tome 1 !

◆ Note : ★★★★★ ◆

coup de coeur



AVIS DU BLOG PARTENAIREAliybooks
C’est par ici que ça se passe : 

● AVIS DU BLOG PARTENAIRE, April, the seven
C’est par ici que ça se passe : 

● AVIS DU BLOG PARTENAIRE, Caelina est dans la Lune
C’est par ici que ça se passe : 

● AVIS DU BLOG PARTENAIRE, Papillon Voyageur
C’est par ici que ça se passe : 



EXTRAITS

« Quand bien même la majorité des gens réagirait comme vous le craigniez, il y aura bien des exceptions. Alors appliquons-nous d’abord à convaincre les moins bornés. C’est comme ça qu’on fait bouger les choses : on commence par faire des vagues pour finalement provoquer un raz-de-marée. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« Là, je compris subitement ce qu’avait voulu dire Jewel par « vieillir avant l’heure » : certaines révélations peuvent vous arracher d’un coup à l’enfance. J’avais envie de croire mon père, de chasser les doutes, l’inquiétude et le malaise dans mon ventre qui ne s’était toujours pas dissipé. Mais l’absence de réveil au son du coquillage noir ce matin-là était pour moi un mauvais présage.
Ma mère avait raison.
(Comme souvent.)
Nos peurs sont bien réelles. 
»

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s