OVERLORD, Livre tome 1

cvt_overlord-tome-1_1158Nous sommes en l’an 2138. Yggdrasil, le célèbre MMORPG à succès est sur le point de fermer. Momonga, nécromancien mort vivant de niveau 100, chef de la puissante guilde « Ainz Ooal Gown », attend seul l’arrêt du jeu. Cependant, l’heure de la fermeture passée, Momonga ne se déconnecte pas et les personnages non jouables se retrouvent dotés d’une conscience. Prisonnier d’un monde inconnu, notre seigneur maléfique va partir à la recherche d’un nouveau but à son existence et prendre la décision de conquérir ce nouvel univers tout en y laissant son empreinte.

EN PARTENARIAT avec Livraddict () et les Editions Ofelbe ()

● Titre : Overlord
● Numéro : Tome 1 : Le Roi Mort-Vivant
● Auteur : Kugane Maruyama
● Illustrateur : So-bin
● Genre : Fantasy
● Nombre de pages : 514 pages
● Edition : Ofelbe
● Prix broché : 21€90



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Kugane Maruyama
Kugane Maruyama est un scénariste japonais de manga.



◆ MON AVIS ◆

Je tiens d’abord à remercier le site Livraddict de m’avoir sélectionnée pour lire ce roman, ainsi que les éditions Ofelbe pour l’envoi du roman ! Le livre me tentait beaucoup car il s’agit d’un light novel, c’est-à-dire une oeuvre à mi-chemin entre le manga et le roman. J’aime beaucoup le format des light novels, et celle-ci parle d’un jeu vidéo, alors j’étais d’autant plus intriguée. Malheureusement, ce fut une petite déception.

L’histoire, se déroulant au 22ème siècle, tourne autour du jeu Yggdrasil, un MMORPG qui doit fermer. Rares sont donc les joueurs à rester jusqu’à la toute fin, et Momonga en fait partie. C’est un nécromancien mort-vivant qui dirigeait la guilde Ainz Ooal Gown très connue et puissante. Le temps s’écoule jusqu’au moment tant redouté par Momonga, à savoir la fermeture. Mais le jeu ne se ferme pas et Momonga n’est pas déconnecté automatiquement et il découvre un tout nouveau monde, différent des décors d’Yggdrasil, ainsi que des personnages non-joueur qui possèdent tout à coup une conscience.

Avec une histoire pareille, je me devais d’être au rendez-vous, aimant beaucoup l’univers des jeux vidéos et de la fantasy. Je n’ai même pas été repoussée en voyant la longueur et la petite police d’écriture du roman. L’idée d’une intrigue où le héros doit rester dans un jeu vidéo est très bien trouvée mais je trouve que l’auteur a eu trop à dire et on se retrouve très vite enseveli sous les informations. En effet, il y a beaucoup de langages venant du milieu des jeux vidéos, comme par exemple MMORPG. M’y connaissant un peu, cela me convenait parfaitement mais du coup, je pense que l’histoire peut être difficile à suivre pour des personnes qui ne se renseignent pas au préalable.

J’ai eu du mal à accrocher à l’histoire, d’autant plus qu’il y a certains passages assez creux et des descriptions parfois lourdes. L’intrigue se met doucement en place, et on se demande ce qu’il va arriver ensuite mais, avec une imagination pareille, l’auteur nous rend curieux et on imagine beaucoup de choses. Malheureusement, je trouve que ce surplus d’information et d’imagination nuit un peu au roman, dans le sens où l’auteur veut trop en dire mais la lecture s’en retrouve ralentie.

Comme je viens donc de le dire, l’imagination débordante de l’auteur reste tout de même incroyable. On peut facilement s’imaginer les décors, les costumes des personnages, les scènes d’action ou encore tout l’univers d’Yggdrasil. En effet, ce monde paraît réel avec autant de précision et on plonge assez vite dans l’univers. Cette curiosité que l’on peut avoir pour le jeu nous fait continuer. On sent que l’auteur maîtrise son sujet, même si j’aurais préféré être dans son esprit afin de pouvoir mieux comprendre cet univers assez complexe. J’ai cependant eu du mal à être à fond dans ma lecture, d’autant plus qu’il y a ici deux tomes japonais en un tome français.

Parlons maintenant du second atout de ce light novel : ses illustrations. Pour ceux qui ne le sauraient pas, un light novel comporte quelques illustrations comme on peut en retrouver par centaine dans les mangas. Et ici, So-bin a fait un travail remarquable, autant pour la couverture à l’ambiance sombre et diabolique que pour les illustrations d’une précision impressionnante à l’intérieur même du tome. J’ai même beaucoup apprécié les fiches personnages à la toute fin qui nous permettent d’en savoir un peu plus sur les personnages.

Venons-en justement aux protagonistes. Il y en a pas mal mais on arrive à les distinguer les uns des autres. Il manquait peut-être de profondeur dans les personnalités. Momonga est un personnage assez particulier, qui paraît bien solitaire et puissant. Quant aux autres personnages proches de Momonga qui sont principalement des personnages non-joueur, ils sont plutôt intéressants mais ils ont des réactions parfois étranges, bien que cela soit l’idée car les PNJ ont tout à coup une conscience.

Finissons par parler de la fin. Je dois d’abord dire que j’ai eu beaucoup de difficultés à finir le roman. Certains passages ne m’ont pas plu et j’ai bouclé le light novel avec un petit arrière-goût.

Pour conclure, une lecture difficile où l’on peut facilement se perdre dans les longues descriptions et des passages à vide, mais avec un auteur à l’imagination débordante. Ce ne fut pas une très bonne lecture pour moi, mais je suis sûre que le livre peut plaire pour ses qualités.

◆ Note : ★★☆☆☆ ◆



● AVIS DU BLOG PARTENAIRE, Aliybooks
/



EXTRAIT

« Elle allait mourir. Ici même.
L’épée s’ébattit.
Mais la douleur ne vint pas.
Elle rouvrit les yeux.
La première chose qu’elle vit fut l’épée : arrêtée à mi-chemin.
Ensuite, le propriétaire de l’arme.
Le chevalier s’était figé dans son élan, comme paralysé, toute son attention tournée vers un point situé sur le coté de sa victime. Sa posture vulnérable reflétait la surprise qui l’avait assailli.
 »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s