DESTINS DIVINS, Livre tome 1

Destins DivinsJe m’appelle Hélène, j’ai 19 ans et hormis quelques détails, je suis une fille tout à fait banale.
Ma vie ennuyante va prendre une autre tournure.
Je ne voulais pas y croire. Je refusais de l’admettre.
Je réfutais ce que mon imagination a toujours toléré.
Ils existent.
Ils, ce sont les dieux: les Olympiens.
Une guerre sanglante les oppose depuis trois mille ans aux Ases.
A cause de moi.
Moi, la soi-disante « Elue » de la prophétie du dieu Apollon, fils de Zeus.
Mon existence cause des troubles dans l’ordre des dieux et des mondes. Certains veulent me séduire pour accomplir la prophétie, d’autres veulent me détruire, d’autres encore pensent que j’amènerai le « Ragnarök ». Les dieux se déchirent entre eux quant à mon sort. Seule une poignée d’entres eux vont s’unir pour me protéger.
Mais je ne suis pas sans défenses. Je ne suis pas une fragile Mortelle.
Et ça, ils l’apprendront à leurs frais.

EN PARTENARIAT avec l’auteure Agathe Roulot ()
EN LECTURE COMMUNE avec Papillon Voyageur (son blog :  / sa chronique : ❉ ) 

● Titre : Destins Divins
● Auteur : Agathe Roulot
● Genres : Fantastique / Mythologie
● Nombre de pages : 468 pages
● Numéro : Tome 1 : La Prophétie d’Apollon
● Edition : La Plume et le Parchemin
● Prix broché : 20€00



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Agathe Roulot
Jeune auteure française née le 30 mars 1993 à Besançon, dans le Doubs. Passionnée depuis l’enfance par la mythologie grecque et le folklore régional, elle se tourne vers la littérature fantastique et fantaisiste avant de se mettre à écrire. Depuis une dizaine d’années, elle se plonge dans la rédaction de romans fantastique et fantasy, et aussi de science-fiction.



◆ MON AVIS ◆

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteure Agathe Roulot pour ce service-presse, moi qui avais vraiment hâte de découvrir l’univers du livre ! Etant une immense fan des mythologies, et en particulier des légendes grecques comme ici, j’ai été super contente de découvrir cette histoire !

Cette dernière est celle d’Hélène, 19 ans, lycéenne et jeune fille qui mène une vie normale avec son frère Stéphane et ses parents adoptifs qui sont assez strictes. Après avoir subi une agression dans la rue un jour, elle va découvrir qu’elle est au centre d’une prophétie du dieu Apollon et qui remue le monde grec. Elle a un rôle très important tandis que les Dieux font face à une guerre sans précédent avec les divinités de la mythologie nordique. Sa vie va alors prendre un nouveau détour et les événements vont s’enchaîner.

Le point fort du roman, selon moi, c’est bel et bien l’univers mythologique ! Agathe Roulot a une façon bien à elle de réinterpréter les mythes nordiques et grecs. Elle s’approprie les déités pour les utiliser dans le cadre de son intrigue. Je trouve cela vraiment bien, j’ai apprécié découvrir de nouveau les Dieux grecs dans un roman, et, à chaque fois, ils ont une personnalité assez différente. On voit donc que chaque auteur ajoute sa touche personnelle.

Quant à l’intrigue autour de la prophétie, j’ai bien aimé car, malgré la plume de l’auteure qui s’ajoute à la mythologie grecque et nordique, c’est bien dans le thème. Il y a eu beaucoup de prophéties mythiques, de quêtes et de tensions entre des divinités. Cela n’a pas été sans m’évoquer l’auteur américain Rick Riordan et son interprétation des mythes grecs. Un cadre XXIème siècle, des personnages à la personnalité propre et des déités au caractère bien particulier. C’est donc, selon moi, le point fort. Moi qui suis une mordue de mythologie grecque, j’ai souri de nombreuses fois en voyant certains clins d’oeil à des dieux, comme par exemple leur arme ou leur façon de penser.

Au fil des pages, l’intrigue évolue, on en découvre un peu plus sur Hélène et sa famille, mais aussi sur son rôle dans cette histoire. L’auteure ne donne des informations au lecteur que petit à petit à travers les deux points de vue. En effet, nos deux narrateurs sont Hélène et son frère Stéphane. Ils ont une personnalité très différente mais leur lien familial est très fort face à ce qui arrive. On a aussi le droit à quelques rebondissements qui parfois nous surprennent.

La plume de l’auteure mélange donc des mythes nordiques et grecs. Cela semblait risqué de premier abord, mais Agathe Roulot a réussi à surmonter cela. Ce premier tome nous plonge doucement dans cette intrigue, puis le rythme devient de plus en plus rapide. Malheureusement, dans le dernier quart du livre, beaucoup de choses arrivent un peu vite, ce que je reproche un peu au livre. Il y a de nombreuses idées mais pas assez développées. Peut-être que la suite nous aidera mais pour l’instant, j’ai eu quelques petites difficultés sur la fin.

Venons-en maintenant aux personnages. Il y en a beaucoup mais l’avantage est que chacun ont une personnalité suffisamment creusée pour que l’on puisse les connaître et s’en souvenir. Concernant Hélène, je suis assez perplexe sur mon avis la concernant. Je l’apprécie assez pour son courage et sa force d’esprit, mais, parfois, j’ai eu du mal avec son point de vue. Maintenant, Stéphane. Je dois dire que c’est mon préféré, j’aime beaucoup la touche d’humour qu’il apporte à l’intrigue. Il est très proche de sa soeur. Par rapport à leurs parents adoptifs, j’ai vraiment eu du mal avec eux. Ils sont très très stricts et leur religion catholique leur est importante. Mais je dois dire qu’ils paraissent un peu coeur de pierre, il est difficile de réussir à les comprendre, ils sont froids et décident presque tout de la vie de nos héros.

Pour les dieux grecs et nordiques, j’apprécie assez ce que l’auteure en a fait. Malheureusement, parfois, j’ai trouvé qu’il manquait de maturité et qu’ils agissaient un peu de manière enfantine (tout comme Hélène et Stéphane qui paraissent ainsi plus jeune que leur âge). Ainsi, je dois dire que, dans ce premier tome, j’ai préféré les divinités nordiques bien qu’on les voit moins dans ce premier tome.

Avant de conclure, parlons un peu de la fin. Comme je l’ai dit, je trouve que le dernier quart du livre était un peu rapide. J’avais parfois deviné certains événements qui surviennent. Mais bon, je trouve que le roman conclut bien ce début d’aventure, et j’ai hâte de découvrir la suite.

En bref, un roman qui revient sur les mythes grecs et nordiques et les réutilise dans une intrigue pleine d’idées et qui fait de belles promesses pour la suite. Je vous recommande ce livre malgré les quelques petites faiblesses que j’ai pu trouver.

◆ Note : ★★★★☆ ◆



AVIS DU BLOG PARTENAIREApril the seven
C’est par ici que ça se passe : 



EXTRAIT

« La désagréable voix de l’enseignant me tira de mes pensées.
– Comme vous avez pu le constater, je suis de retour…
– Pour nous jouer un mauvais tour, acheva Stéphane en gloussant.
– Lemoine, carnet !
Sous les rires de la classe, mon frère sortit un petit cahier orange de son sac et alla vers le professeur, une moue ironique au visage.
 »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s