LA PARISIENNE ET LE HIGHLANDER + bonus, Livre tome 2

la-parisienne-t2-1ere-de-couvL’amour fou entre Anaïs et Iain est-il devenu de l’histoire ancienne ? Leur quête laissée en héritage par leurs grands-pères restera-t-elle inachevée ? Leurs ennemis ont-ils gagné ? Le ZBB frappe de plus en plus fort, pour le stopper, un seul espoir, trouver le Stùr Rionnag. Anaïs et Iain parviendront-ils à affronter les épreuves que chacun trouvera sur sa route ? Entre mensonges, trahisons et faux semblants, ce dernier tome ne vous laissera aucun répit.

EN PARTENARIAT avec les Editions DreamCatcher ()

● Titre : La Parisienne et le Highlander
● Auteur : Jeanne Malysa
● Genres : Aventure / Romance
● Nombre de pages : 584 pages
● Numéro : Tome 2 : Le Stùr Rionnag
● Edition : DreamCatcher
● Prix broché : 20€00



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Jeanne Malysa
*biographie à venir*



◆ MON AVIS ◆

╚ Si vous n’avez pas lu le livre précédent, ne lisez pas ceci il y a quelques spoilers

Avant de commencer je tiens à remercier les éditions DreamCatcher pour l’envoi de ce service-presse que j’attendais avec impatience, après le suspens de la fin du tome 1. Il me tardait de continuer les aventures d’Iain et Anaïs ! Si vous lisez cette chronique, c’est sûrement parce que vous avez lu le tome 1. Si non, n’hésitez pas à aller voir la chronique du tome 1, que vous retrouverez en haut dans « Chroniques » et « Chroniques Littéraires » ! Le livre sort le 30 janvier 2017 !

L’histoire se déroule après celle du tome 1. On retrouve Iain et Anaïs après leur dispute à propos du visionnage d’un DVD. Anaïs décide de rentrer à Paris après qu’Iain se soit énervé contre elle. La quête pour retrouver le Stùr Rionnag est donc mise de côté, mais pour combien de temps ? Les problèmes s’accumulent alors que le temps presse.

Tout au long du livre, on fera face aux diverses branches de l’histoire. Beaucoup de personnages auront droit à la parole dans les chapitres, ce qui permet au lecteur d’en savoir plus que les personnages. Chaque aspect du fil principal de l’histoire apporte une touche de détails. On sent qu’un réel travail a été fait sur l’intrigue car elle est très complète avec beaucoup d’éléments. En seulement deux tomes, l’auteure a réussi à nous proposer quelque chose de construit et de détaillé, sans pour autant s’y perdre.

En effet, il y a beaucoup de choses à retenir pour bien comprendre l’histoire mais c’est facile de le faire car les événements s’enchaînent et nous font plonger au coeur de l’intrigue. A chaque fois, on a envie d’en savoir plus. La plume de l’auteure y est pour quelque chose car elle est très fluide avec un vocabulaire simple et agréable. 

Concernant les personnages, il y en a une multitude que l’on connaissait déjà du tome 1 et les revoir m’a fait plaisir. J’ai bien aimé la famille d’Iain et les autres personnages d’Ecosse ainsi que ceux de Paris ! Ils ont tous une personnalité bien creusée alors qu’il n’y avait que deux tomes, ce qui n’est donc pas facile ! Mais c’est réussi. 

Tout au long du roman, il y a de nombreux mystères et on a envie de tourner les pages pour savoir ce qu’il va se passer ! Jusqu’à la dernière page (et même pour la nouvelle en bonus concernant la rencontre de deux personnages phares du roman) il y a du suspens ! 

Le seul petit défaut que je peux reprocher à ce tome 2 ce sont ses quelques incohérences. Comme je ne vais pas spoiler, je ne vous dirai pas lesquelles. Ceci dit, ces petites incohérences ne gênent pas vraiment la lecture, mais je m’en souviens.

Concernant cette fin justement, je la trouve simple et agréable et qui conclut plutôt bien ma lecture de ces deux tomes ! 

Par rapport à la nouvelle L’Anarchiste et l’Étudiant en bonus à la fin du livre, je l’ai bien aimé et elle m’a faite sourire par sa légèreté et les émotions qui s’en dégage !

En bref, un roman que j’ai pris plaisir à lire pour sa légèreté et son contenu complet, avec une histoire riche et remplie de mystères et de rebondissements ! Je mets un quatre étoiles pour ce deuxième et dernier tome ! 

◆ Note : ★★★★☆ ◆



EXTRAIT

« Elle pense à ses amis qui doivent être dans tous leurs états. Ils doivent savoir maintenant. Anaïs ne reste jamais plus de vingt-quatre heures sans donner de ses nouvelles à Marcel ou à Benjamin. Et Iain ? Ils lui ont peut-être dit ? Il est peut-être un peu ennuyé ? »

 

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s