LES CHEVALIERS D’ANTARES, Livre tome 1

les-chevaliers-dantares-tome-1-anne-robillardDans l’univers, il existe une multitude de mondes parallèles et entre eux s’ouvrent parfois des portails qui nous permettent d’y accéder.
Sur le grand continent d’Alnilam, la menace descendit des hauts plateaux du Nord. Les quatre royaumes qui s’étendaient au pied des falaises furent les premiers à être dévastés. Afin de stopper cette invasion, les Chevaliers d’Antarès furent créés et divisés en quatre garnisons : les Chimères, les Basilics, les Salamandres et les Manticores.
Pendant longtemps, malgré les progrès de la science et de la technologie, les Chevaliers ne purent avoir recours qu’à leur courage, à leur ingéniosité et à la force de leurs bras pour repousser le redoutable ennemi. Toutefois, les véritables secours pourraient leur parvenir non pas des laboratoires d’Alnilam, mais peut-être bien d’un seul homme.
Ayant été happé par un vortex pendant qu’il défendait An-Anshar avec ses frères d’armes, Wellan s’écrase dans la forêt d’Antarès où des patrouilleurs le font aussitôt prisonnier. Alors qu’il pourrait utiliser ses pouvoirs pour sortir de son cachot, il décide plutôt d’en apprendre davantage sur ce monde parallèle avant de tenter de s’en échapper.
Le lien de confiance qui s’établit petit à petit entre Wellan et Sierra, la commandante des Chevaliers d’Antarès, sera-t-il assez puissant pour qu’il accepte de lui venir en aide plutôt que de s’empresser de rentrer chez lui?

EN PARTENARIAT avec les Editions Michel Lafon ()

● Titre : Les Chevaliers d’Antarès
● Auteur : Anne Robillard
● Genre : Fantastique
● Nombre de pages : 307 pages
● Numéro : Tome 1 : Descente aux Enfers
● Edition : Michel Lafon
● Prix broché : 15€95

 



BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, Anne Robillard
Anne Robillard est une écrivaine québécoise de fantasy. Elle est connue notamment pour Les Chevaliers d’Émeraude, une saga se déroulant sur le continent d’Enkidiev, un monde magique que les Chevaliers d’Émeraude devront protéger.
En plus de cette saga, elle a aussi écrit de nombreux livres, tel que Qui est Terra Wilder ?, qui est sorti en 2006, et sa suite, Capitaine Wilder, les séries A.N.G.E., Les Héritiers d’Enkidiev et Les Ailes d’Alexanne.
Anne Robillard a grandi dans la magie des arts de la scène, mais aussi dans l’insécurité du métier d’artiste. Tout en continuant d’écrire des histoires sorties de son imagination, elle a opté pour un style de vie plus stable. Son salaire de secrétaire juridique lui a permis de poursuivre des études de littérature et de traduction à l’université de Montréal et de continuer à composer. Le premier tome des Chevaliers d’Émeraude est publié par les Éditions de Mortagne en octobre 2002
Le fantastique et la fantaisie ont toujours fait partie de ses écrits. Adolescente, elle a découvert le monde magique de Tolkien (Bilbo le Hobbit, Le Seigneur des anneaux), une âme sœur qui devint en quelque sorte son mentor. Même dans ses textes les plus dramatiques, le surnaturel a toujours trouvé sa place. La guérison miraculeuse, la réincarnation, l’invisible, la magie, les fées et les chevaliers sont rapidement devenus ses thèmes préférés.
Après la fin de sa mythique saga avec Les Héritiers d’Enkidiev, elle se lance dans une autre aventure avec Les Chevaliers d’Antarès, dont le premier tome est paru en février 2016, dans un monde médiévalo-fantastique ou plusieurs peuplades étranges se font envahir par de mystérieuses créatures.



◆ MON AVIS ◆

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat et l’envoi du roman ! J’étais très contente de pouvoir recevoir ce livre car il m’intriguait beaucoup et je voulais découvrir la plume d’Anne Robillard. Comme cette nouvelle saga d’heroic fantasy est une sorte de spin off/suite aux Héritiers d’Enkidiev et aux Chevaliers d’Emeraude, j’ai pu la lire sans avoir connaissance des événements antérieurs à la saga. Bon, si, comme moi, vous n’avez pas lu les sagas précédentes et souhaitez commencer par celle-ci, attendez-vous quand même à avoir quelques mini-spoilers car l’un des personnages des Héritiers d’Enkidiev revient.

L’histoire est donc celle de Wellan, chevalier d’Emeraude dans les deux sagas précédentes, se voit propulser dans la forêt d’Antarès à travers un vortex. Des soldats vont le trouver et l’enfermer. Wellan possède des pouvoirs magiques mais ne les utilise pas, curieux de découvrir le continent d’Alnilam. Il va rencontrer Sierra, commante des Chevaliers d’Antarès. Dans ce monde, l’ennemi est un homme-scorpion. Ceux-ci sont appelés les Aculéos et menacent les terres d’Alnilam. Cette guerre n’a pas de fin et Wellan est face à un dilemme : aider Sierra et le peuple ou chercher au plus vite une solution pour rentrer chez lui.

J’ai vraiment bien aimé ce premier tome qui nous plonge tout en douceur dans un univers qui promet d’être vaste ! J’ai adoré le monde que nous décrit Anne Robillard. On y découvre des créatures étranges ainsi que des paysages médiévaux dont les descriptions sont très riches, nous permettant de visualiser chaque scène !

Par ailleurs, l’histoire est riche et il se passe beaucoup de choses en, au final, assez peu de pages pour ce premier tome. On a le droit à plusieurs points de vue des personnages, ce qui nous permet de savoir bien plus de choses que les protagonistes. Même si on sait déjà beaucoup de choses, on reste captivé par ce qui se passe dans les chapitres !

Concernant la plume de l’auteure, je la trouve très riche niveau vocabulaire et des phrases fluides et légères ! Cela nous pousse à tourner les pages et on se laisse bercer par l’histoire assez lente. Bien que l’intrigue n’avance pas énormément en fin de compte pour ce premier tome, l’écriture d’Anne Robillard nous rend curieux quant à la suite !  Il y a aussi le fait que le langage des personnages est très élégant, à la manière du Moyen-Âge.

Par rapport aux personnages, il y en a énormément ! Ils ont tous un fond très travaillé et on peut facilement deviner qu’ils auront tous leur importance par la suite. Les relations qui existent entre les protagonistes sont aussi bien développées au fil du temps !

En bref, un univers qui a su me transporter par sa finesse et son intrigue médiévale  qui s’annonce prometteuse ! 

◆ Note : ★★★★☆ ◆



EXTRAITS

« De mémoire d’homme, rien n’avait jamais perturbé la paix dont jouissaient les habitants du grand continent d’Alnilam. les treize royaumes faisaient du commerce entre eux et partageaient volontiers leurs coutumes, car les routes n’étaient pas dangereuses en ces temps-là. Personne ne s’aperçut donc que sur les hauts plateaux enneigés se préparait une terrible menace. Les premières villes anéanties par les flammes furent celles de la partie septentrionale de Hadar… et ce n’était que le commencement. »

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆

« – Je ne le fais pas pour moi, mais pour ceux qui me suivront et qui n’auront pas eu le bonheur de vivre à notre époque. Tout est en cosntante évolution : les gens, les coutumes, les langues et même la géographie et le climat. Dans mille ans, tout ce qui nous entoure pourrait avoir disparu. Alors, je trouve important que les prochaines générations disposent d’une image aussi précise que possible du passé. »

 

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s